Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Réalisme ou clientélisme ?

Je n’ai nullement l’intention de distribuer des bons ou mauvais points, simplement relever ce qui me semble réaliste ou fantaisiste dans l’ensemble des catalogues de vente des binômes de tout bord.

D’abord le réalisme.

En premier lieu, l’emploi qui devrait être un dénominateur commun à l’ensemble des futurs élus. Ne cherchons pas à toujours remettre en cause le projet des « Effaneaux » qui pourrait être un pôle attractif tant pour les habitants de Lizy que de La Ferté.

Puis la revitalisation de nos communes rurales en matière d’habitation sans recourir à la construction de nouvelles zones pavillonnaires qui engendreront d’autres besoins tels qu’écoles, stations d’épuration, équipements de loisirs... Evitons la ghettoïsation ! Redonner à nos concitoyens la proximité en matière de santé, de services publics par la création de maisons de santé et de relais communaux pour les services autres. Repenser la politique des transports tant scolaires (compétence des communautés de communes) que de ralliements aux gares encore existantes. C’est une action commune et d’envergure à mener auprès du STIF ! Le délitement de nos élus dans les commissions de réflexion face à cette administration a fait que nos réseaux routiers sont devenus délabrés et dangereux ! C’est l’ère des rafistolages, des rustines ! Peut-on continuer ainsi ?

Puis le clientélisme.

L’électrification de la ligne TRILPORT – LA FERTE MILON est un leurre ! J’ai entendu ces « promesses » depuis 50 ans !

La sauvegarde des emplois d’industries non rentables est une argutie. Combien d’argent le Conseil Général a prêté à l’entreprise H1D ? Par quel biais ? C’est une entreprise privée qui dépend des règles du marché ! Si le Conseil Départemental se devait de le faire, ce serait avec l’argent du contribuable !

La déviation de TRILPORT revient au goût du jour mais avec quels moyens ? Celle VARREDDES (qui n’est pas de notre ressort cantonal) ne figure pas dans les autres catalogues !

La remise en cause des « Effaneaux » pour en faire un pôle d’excellence de l’agriculture biologique avec des bleuets, des marguerites et des coquelicots !

Vous qui voulez nous représenter, oubliez donc la langue de bois ! Soyez réalistes !

Un point sur lequel le silence radio est de circonstance c’est l’absence de mesures concrètes pour endiguer le flux croissant du nombre « d’agents » (5.090 ! + 37 % !), les dépenses somptuaires en fonctionnement ! Bien sûr, pour boucler le budget, vous recourrez à l’impôt indirect ! C’est facile et ça rapporte gros !  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article