Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

Qu’apprend-on à l’Université ? Rien !

31 Août 2014 , Rédigé par J M DELATTE Publié dans #Mon coup de gueule

Qu’apprend-on à l’Université ? Rien !

Toujours aussi caricatural car, et vous l’avez compris, je ne parlais que de celle de La Rochelle !

Etudiantes et étudiants n’ont pas encore repris les cours à la Fac car ce n’était qu’une université d’été – juste avant l’automne où la rose perd de son éclat - !

Entre la Gauche de la gauche, la Gauche modérée, la Gauche transgénique, les remous furent nombreux !

Un Montebourg parti en guerre… mironton, mironton, mirontaine… Un Hamon pas si Benoît qui s’imposera une cure de silence… Ca tourne… Une Taubira qui joue à Schulmeister en s’invitant chez les « Irréductibles » et enfin un Premier Ministre qui clôture sans avoir commencé !

Il n’y acomprendre aura… - ni virage, ni tournant (A croire qu’un virage n’est pas tournant !)… Il n’y a qu’une ligne (entre deux points, la droite étant le plus court chemin…), celle du Président !

Alors, tout cancre que je suis, je dois vous avouer que je n’ai rien appris lors de cette université universelle !

Cet homme nous dit : « J’aime l’entreprise » (pas n’importe laquelle puisqu’il semble ignorer le monde artisanal). J’aime le « débat » jusqu’à un certain point – et surtout quand je l’anime - ! J’aime la « musique »… Sans tambours, ni trompettes… - peut-être MOZART mais certainement pas WAGNER (Das Rheingold…) -. J’aime le « socialisme unitaire » - Quand il n'y a qu'une seule tête, la mienne !

Il va nous faire comme son Maître : Des anaphores avec « Moi, Premier Ministre, j’aime… »

Le syndrome de la maladie d’amour l'a gagné !

Rien n’évoluera ! L’Université ? Pas un campus… Mais un campement !

En conclusion : Un peu de résine – sans cannabis, bien sûr - sur la coque du bateau amarré à La Rochelle et en route pour Charybde et Scylla !

Bon vent !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article