Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Monsieur JEGO ou le "moi je" en plus !

J’ai eu l’occasion de rencontrer, lors de sa « visite » au pas de course, Mr JEGO. L’homme pressé, pendu au téléphone, ne venait pas pour le concours de pêche du « gardon rouge » mais pour essayer de redonner de la couleur à « sa » campagne électorale et convaincre les gens à aller voter... pour lui. Il était accompagné de Madame REZEG, seconde tête de liste de l’UMP de SEINE et MARNE.


Je dois avouer que l’image de l’homme qui fut secrétaire d’état chargé de l’Outre-mer – et « remercié » en juin 2009 – ne m’a pas laissé un souvenir impérissable. J’ai, tout particulièrement, apprécié son sens développé du dialogue, son esprit d’ouverture, son humilité ! Comme le disait La Rochefoucauld « la grande magnanimité méprise tout, pour avoir tout » !


 La scène se passe dans le parc de la Mairie, samedi 20 mars vers 10 h. Y assistaient certains élus locaux. En voici l’extrait :

Bonjour Monsieur JEGO

Y.J : « Bonjour, comment allez-vous »

Pas très bien …

Y.J : « Pourquoi ? »

« Votre campagne n’a pas été bonne ! »  Il faut avoir le courage de dire et ne pas persister dans le déni !

Grosse colère de Monsieur JEGO : « Si c’était pour me dire cela, il valait mieux rester chez vous » !


Voici, comment une tête de liste réagit quand on ose lui dire en face sa perception des choses ! Quelle leçon de démocratie ! Quelle leçon de citoyenneté ! On a vu le résultat !


Vous comprendrez facilement pourquoi j’ai abandonné le « militantisme ».  Etre militant, je le concevais mais à la condition expresse qu’on ne le considérât pas comme un guignol  qu’un marionnettiste cherche à animer.  Il a droit à l’expression et au respect même sur des sujets qui fâchent. Etre enfermé, sclérosé par la pensée unique, n’apporte rien à la vie politique. Oui à la diversité des propos qui favorise le dialogue constructif. Non au godillot qui écoute le chef sans avoir compris  qu’il n’est qu’un instrument de propagande.


Oui, il faut savoir ECOUTER, ENTENDRE, ACCEPTER et se remettre en cause. Faire preuve d’humilité n’est pas synonyme de faiblesse mais d’intelligence.


Une telle attitude ne peut que renforcer le rejet à la politique, à la citoyenneté !


Merci, à Madame REZEG pour son sens du dialogue, pour le respect manifesté à l’égard de celui qui a osé s’exprimer librement sur la campagne menée.


Le jour et la nuit existent aussi en politique !


En Brie, cette histoire vaut bien un fromage

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article