Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par J.M DELATTE

L’exclusion conduit à la compromission !

Le bipartisme, cher à la tradition française, ne s’exprime que par le « POUR » et le « CONTRE » sans même analyser les « PLUS » et les « MOINS » des individus qui se sont enfermés et cadenassés dans un mouvement politique où le médiatique l’a emporté sur le rationnel.

Après avoir tiré des missiles sur l’immeuble RN pendant l'entre deux tours, des lézardes sont apparues dans la construction mais les fondations n’ont pas été atteintes.

Je l’écris et le répète : Je ne suis ni militant actif, ni adhérent, ni hostile au RN

Je suis profondément démocrate et j’ai le courage de dire qu’il fut, pour moi, un refuge lors de certains choix électoraux où ni une droite courageuse et assumée, ni une gauche classique captaient mon suffrage.

La diabolisation, il y en a marre !

Les « bienpensants » de droite comme de gauche n’ont que « haine » à offrir aussi bien à la junte LFI qu’au RN !

On ne peut pas « accepter » tout de LFI (et ses satellites) comme tout du RN ! Je n'excuse RIEN des avanies des uns et des autres !

Il y a, certainement, parmi leurs composants, des éléments qui peuvent se « retrouver » sur des points qui dépassent la politique politicienne, qui dénoncent la politicaillerie de bas étage et l’hystérie des dogmes !

Qui ne serait pas d’accord pour revoir la notion d’un réel service public efficace ? Qui ne serait pas d’accord pour redonner du pouvoir d’achat à nos compatriotes ? Qui ne serait pas d’accord pour freiner l’immigration clandestine sur notre territoire, nos régions, nos départements, nos villes et villages ? Qui ne serait pas d’accord pour mettre en place des mesures protectionnistes à notre environnement sans sombrer dans la punition ?

Quand François le béarnais, l’homme qui murmure à l’oreille du Président, plaide pour une « ENTENTE » à l’Assemblée Nationale qui irait de la gauche (SANS LFI) à la droite (SANS LE RN), ce n’est pas une « entente » mais une coalition et un pacte de compromission où « j’te donne ça contre ça ! » Il était spécialiste !

Et dire que la plupart des « ex », des « nantis » qui profitent encore de leur situation passée, des « hommes et femmes de l’ombre », des « visiteurs du soir », des « conseillers occultes » n’ont que cet éventail à proposer alors que nos concitoyens, avant ce front de rejet orchestré par des « républicains plus républicains qu’un républicain », avaient rejeté une classe politique hors sol !

Si aujourd’hui, 9 juillet 2024, il est à constater que : « Les français ont manifesté une préférence pour la gauche et il est de notre responsabilité de ne pas trahir cet espoir » comme l’affirme BORIS VALLAUD ; « les français ont exprimé le rejet de la politique D'EMMANUEL MACRON » comme l’affirme FABIEN ROUSSEL, il sera d’autant plus difficile de mettre en musique une partition commune déjà entre EUX !

Je suis un idéaliste qui rêve de trouver des sponsors pour l’émergence d’un parti qui réunirait les « cocus » de tout bord pour réussir ce que les autres n’ont pas su mettre en exergue : « Le bon sens COMMUN » qui lui n’appartient ni à la droite, ni à la gauche. Oui, un parti pluridisciplinaire et pluri discipliné, sans TABOU, sans ALLEGEANCE, sans DOGME, sans ENTRISME qui porterait la RAISON avant tout !

Oui, un parti CHARNIERE, qui sans compromission, sans état d’âme, participerait à redonner un titre de noblesse à la politique, à fournir du baume à celles et ceux qui votent et dont la voix n’est jamais entendue.

Oui, un parti politique INDEPENDANT des clans actuels qui réunirait des femmes et des hommes unis pour apporter leur concours, leurs connaissances du terrain, leur vécu, sans IDEOLOGIE aux autres partis bien ancrés dans leur sectarisme et leur nombrilisme qui le souhaiteraient ! Il n'y a ni collusion, ni coalition simplement "entendre" !

La SEULE et UNIQUE façon d’adhérer à ce nouveau parti : Laisser son dogmatisme passé au vestiaire et accepter une chartre inconditionnelle créée par les fondateurs de ce micro parti qui ne pourrait que grandir.

Oui au nouveau Réunir Pour Réussir !

Il y a bien des candidates et candidats pour fonder ce nouveau parti qui échapperait au CLANISME, au DOGMATISME des institutions actuelles où les COALITIONS de circonstance, la COMPROMISSION sont devenues la règle d’or pour survivre à son poste !

Le FUTUR ne se créera ni avec l’ORTHODOXIE des « anciens réservistes », ni par la PENSEE UNIQUE des savants sachants !

Être de droite, être de gauche, ON S’EN FOUT !

Nous sommes REPUBLICAINS et FRANÇAIS

AVANT TOUT !

Oui à la DEMOCRATIE et NON à l’OLIGARCHIE !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article