Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Delatte JM

O.Q.T.F ? Un cas de conscience !

J’ai reçu, peut-être vous aussi, cette lettre de « Change.org », plateforme mondiale pour la création en ligne de tout type de pétition (politique, environnement, religion, antitout, racisme…) que plusieurs personnes pourront lire, signer, cautionner, financer…

Je vous en donne copie et je m’exprimerai ensuite :

Bonjour,

Je m’appelle Onel Shenaya FERNANDO, j’ai 18 ans et je suis actuellement au lycée François Magendie en classe de terminale. Je viens du Srilanka, un pays peu connu en France. 

Il y a 4 ans, j’ai dû fuir mon pays pour des raisons politiques avec ma mère et mon père. Nous recherchions la sécurité pour nos vies et un refuge. Mais malheureusement pour moi, le gouvernement français vient de m’ordonner de quitter le territoire et m’a interdit d’entrer dans tout autre pays de l’Union européenne. Je ne veux pas partir ni aller dans un autre pays dans une perpétuelle quête de sécurité. J’ai recommencé et reconstruit ma vie ici, en France, depuis 4 ans. J’ai appris le français, je passe mon Baccalauréat, j’ai des amis, une vie que j’aime. Je ne veux pas recommencer depuis le début, je ne peux pas répéter ce si difficile processus ailleurs. Et si je rentre, je ne serai sans rien d’autre que dans un pays avec les problèmes dont je me protège actuellement car j’ai tout perdu là-bas et j’y serai en danger. 

Ma vie ici est quasiment stable et pour être totalement stable,  j’ai seulement besoin que le gouvernement français me donne mon titre de séjour qui a été rejeté conduisant donc à cette OQTF (obligation de quitter le territoire français). 

J’ai donc besoin de votre aide. Voudriez-vous, s’il vous plaît, signer la pétition ci-dessous afin de prouver au gouvernement que je mérite de rester ici en France et que je mérite de ne pas être renvoyée dans mon pays. Merci beaucoup! 

Cordialement 

FERNANDO Onel Shenaya 

Sur la forme, je dois dire que pour une personne qui n’est en France que depuis 4 ans, soit en 2019, la prouesse est remarquable ! Malgré une langue très peu parlée dans notre pays, mais comme bien des « asiatiques » l’anglais est de mise (N’oublions pas que le SRI LANKA a été une colonie britannique jusqu’en 1948 puis un état du Commonwealth jusqu’en 1972). L’apprentissage du français a été plus que rapide et la maîtrise de l’orthographe saisissante.
Ceci me fait penser que cette personne de 18 ans, étudiant au Lycée François MAGENDIE de BORDEAUX (devinette résolue car pas de ville nommée), en classe terminale, a certainement bénéficier d’une aide à la personne pour rédiger cette annonce.

Sur le fond, si je mets de côté ma propre sensibilité humaniste (car on ne peut pas rester dans l’indifférence et ignorer la détresse humaine), si j’abandonne toute notion de compassion à l’égard de cette personne qui, par son style littéraire vous prend les tripes, je m’interroge sur le fait qu’il soit frappé par une OQTF. Pourquoi donc maintenant ? Il est inscrit dans un établissement scolaire alors qu’il était considéré comme réfugié ayant demandé l'asile politique ? Un statut précaire depuis 4 ans ! Surprise ! Ses parents et lui ont fui le Sri Lanka mais pour quelles raisons ? Raisons politiques ou religieuses ? Il est certainement plus facile de reconduire un ressortissant du Sri Lanka qu’un individu issu du Maghreb.

Je ne remets nullement en cause le droit d’user d’une pétition à des fins personnels pour chercher à sensibiliser l’opinion publique mais ce type de problème exposé par l’intéressé aurait pu être évité si le sujet avait été pris à sa source par les autorités compétentes !

Sont-ils réellement des « réfugiés politiques » ?

Pourquoi cette OQTF traitée maintenant ? Pourquoi ce titre de séjour refusé ?

Trop de questions restant sans réponse c’est ce qui freine grandement ma signature.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article