Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

L’absurdité ne tue pas… Heureusement pour les statistiques !

8 Novembre 2020 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Mon point de vue, #Mon coup de gueule

L’absurdité ne tue pas… Heureusement pour les statistiques !

J’appartiens à la communauté catholique mais ne suis pas un fidèle pratiquant. Les faits sont exposés ! Je suis un défenseur de la liberté d’expression et je l’exerce même en présence d’un cas d’empêchement dit majeur. En rien je nie l’idée d’un confinement avéré face à la propagation continue du virus mais je suis comme Saint THOMAS…   Une tribune parue dans « Le Monde » d’hier révèle : « Covid-19 : Des biais amplifient artificiellement le nombre de cas positifs et faussent la perception de la gravité de l’épidémie »… Qui croire donc ?

Le Conseil d'Etat a maintenu samedi 7 novembre l'interdiction des cérémonies religieuses avec un large public – ce n’est pas toujours le cas -, telles que la messe dominicale, durant le reconfinement. Le décret pris par le gouvernement le 29 octobre prévoit que les lieux de culte peuvent rester ouverts mais que "tout rassemblement (...) en leur sein est interdit à l'exception des cérémonies funéraires dans la limite de 30 personnes et des mariages où la limite est fixée à 6 personnes ! (Les 2 mariés, les parents et beaux-parents – 4 - mais sans témoins ! Un comble de fantaisie !)  .

Oui, c’est encore une aberration des « sages » car la distanciation physique peut être largement effective ! Quelle différence doit on faire entre le temple de la consommation et celui de l’âme ? Le mercantilisme passe avant tout ! Et puis pourquoi donc cette punition de priver le pénitent repentant d’un rendez-vous avec l’autorité suprême au nom de la justice divine ? Laissons donc les pratiquants se réunir dans la maison divine. Ils sont sous la protection d’un Dieu ! Les anges gardiens seront là pour faire respecter les gestes barrières !

Plus les jours passent et plus les désobéissances prennent le pas. Le comité d’un salut dit public ne devrait pas être si catégorique dans l’énoncé et la divulgation des chiffres du Covid.

Que la règle des calculs, des constatations soit claire et compréhensible de toutes et tous ceci me semblerait être la mesure à privilégier. Comment peut-on dire que les tests effectués le jour « J » montrent un nombre de positivité de « X » alors que les résultats des prélèvements du jour « J » ne sont pas encore connus ! Des devins !

C’est abuser de notre crédulité !

L’information est confuse. Un moment vous pouvez lire « Véran pense que pour Noël le déconfinement pourrait être atténué… Quelques lignes plus loin, vous lisez « Grosse catastrophe, la pandémie s’aggrave » ! Quel concert ! Les ménétriers sont à tous les étages !

Ce n’est plus un morceau choisi mais une cacophonie !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article