Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Une femme ? Oui, oui, oui…

Une femme ? Oui, oui, oui…

Une femme ? Non, non, non… Goûtons voir si le choix de Macron est bon !

Cette chanson à voir, vous la connaissez ! Pour sa troisième mi-temps, celle qui s’achèvera dans moins de 2 ans, le Président se trouve face à un choix cornélien pour remplacer ou non un Premier Ministre qui a su jouer de pragmatisme pendant son passage à Matignon. Il est « populaire » en devançant de 8 points l’hôte du Palais.

C’est la « Pandora box » en vente à 36 € 90 sur AMAZON qui va lui permettre de faire un « choix » dans la coloration politique d’un nouveau gouvernement. Une touche de bleu clair, de rose pâle, de vert tendre seront bien les couleurs fixées sur la palette de l’artiste ! J’espère que c’est du Ripolin, car ça tient bien !

Au premier chef, le locataire du Palais désignera – ou non – un Premier Ministre (art.8 de la Constitution) qui aura pour charge de former un gouvernement et de proposer la liste des futures ministres au Président… C’était hier ! Aujourd’hui, le Président impose au Premier Ministre (Son collaborateur ? Comme le disait Nicolas en parlant de François) les ministres qu’il veut voir ! Remarquez que dans le « monde d’hier », l’usage était déjà de mise mais moins voyant !

Déjà des noms circulent à la vitesse du net : Florence PARLY, Ministre de la Défense ; Valérie PECRESSE, Présidente région IDF ; un revenant et ancien ministre de l’écologie, Jean CASTEX, le Monsieur déconfinement, J.L BORLOO ; un outsider – que j’apprécie énormément -, Michel BARNIER, fin négociateur du BREXIT sans compter celles et ceux qui, portable en bandoulière, attendent l’ultime appel… « Bonjour, ici le palais de l’Elysée, le Président souhaiterait s’entretenir avec vous… » Qui sortira du chapeau du magicien ? Au cas où Edouard regagnera son havre de paix, loin d’être un turfiste averti, je ne me hasarderai pas sur un ticket gagnant ! Si je devais miser sur un cheval (de manège de chevaux de bois pour éviter les ruades…), je prendrais un ticket placé pour Michel BARNIER qui, à mes yeux, incarne la force tranquille et les compétences. Cependant, loin d’être un « carriériste politicard », il déclinera l’offre ! Prendre un poste fusible pour à peine deux ans… C’est un grand risque ! D’ailleurs aucun écolo de la grande famille EELV n’a l’envie de prendre une option !

Et pourtant, pour satisfaire une partie d’un électorat qui s’est senti au vert après le confinement subi, le Président se devrait de « remplacer son Premier Ministre » par une nouvelle tête afin de montrer son « changement » de braquet ! Opération délicate ! Les sceptiques sont déjà nombreux à ne pas croire au « géant vert » (58 % des sondés). Le Président doit-il suivre la tendance politique du moment ? Que représente l’électorat vert (dans toutes ses nuances) ? Une minorité agissante ! Loin d’être une déferlante… C’eut été le symbole d’une catastrophe naturelle !

La nouvelle équipe – même avec Edouard maintenu – aura du pain noir à croquer car l’hôte du Palais n’y est pas allé de mains mortes en avouant que « les mois à venir seront très difficiles économiquement » !

Il est sympa, il vous laisse le temps des vacances pour bronzer avant de pâlir et de pâtir !

Bon, on verra comme le disait François… MITTERRAND !

Si Edouard quittait les lieux, il chantera : "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article