Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

J'entretiens cette page pour exprimer mes convictions, dire mes coups de coeur, pousser des coups de gueule, publier des photos et tenter quelquefois d'avoir de l'humour. La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Mais pourquoi des mécréants s’attaquent-ils à nos symboles religieux ?

Publié le 18 Juillet 2020 par Delatte JM in Gros coup de gueule !

Mais pourquoi des mécréants s’attaquent-ils à nos symboles religieux ?

Et revoici le drame d’un édifice religieux en flammes. La cathédrale de NANTES, Saint Pierre et Saint Paul a été victime d’un incendie d’origine encore inconnue qui a détruit les vitraux de la façade ainsi que le grand orgue qui était l'un des fleurons du patrimoine organistique de la France.

Je ne jetterai pas l’opprobre sur qui que ce soit tant que l’enquête scientifique ne précisera pas la cause ou les causes de cet incendie. Il est trop facile de faire l’amalgame et de désigner un ou des auteurs de cet acte immonde qui ne respectent rien !

Ce que je constate : Il est de plus en plus difficile de franchir le portail d’une église, d’une simple chapelle pour y découvrir les « trésors renfermés », pour y admirer le travail des hommes qui ont construit l’édifice. Il est inadmissible que ces lieux soient clos. Cependant, je comprends les raisons de sécurité car, de plus en plus, les vols de statues, de tableaux, sont monnaie courante mais ne pourrait-on pas envisager autre chose que la porte close ? Des bonnes âmes hautement pratiquant(e)s pourraient en assurer la « garde » et servir de guide – sans être spirituel mais touristique - ! 

C’est un lieu de culte que je respecte car c’est mon éducation religieuse qui me le rappelle même si ma fréquentation est plus qu’épisodique et ne se résout qu’aux grands moments liturgiques.

Comme on le dit communément : « A chacun sa religion et à sa manière de la pratiquer ! »

Tant que l’enquête n’aura pas livré ses conclusions, je pense qu’il serait malvenu de mettre encore de l’huile sur des braises ardentes.

Je déplore ces actes insensés, irrationnels, qui s’attaquent à notre patrimoine culturel et religieux.

 

Commenter cet article