Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

NON Monsieur PEZZETTA, vous n’avez pas le monopole du tourisme !

30 Juin 2019 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Mon point de vue, #Mon coup de gueule, #Communauté OURCQ, #Fil d'actualité !

NON Monsieur PEZZETTA, vous n’avez pas le monopole du tourisme !

J’ai lu et relu l’interview que vous avez donné à Quentin CLAUZON du journal « Le Moniteur 77 » le 26 juin. Vous souhaitez renforcer votre zone d’activité touristique ? Nous aussi !

 

Vous êtes, par la force des « choses » et la loi de 2015, devenu le conseiller départemental de notre ex-canton, celui de LIZY sur OURCQ et de ses ex 22 communes. Nous n’avons pas eu le choix pour éviter ce démantèlement ! Et croyez bien que nous le regrettons !

Il y a bien longtemps que je ne vous ai pas vu fouler notre territoire qui regorge cependant de petits coins bucoliques et charmants : Les vallées de l’OURCQ, du CANAL éponyme, de la MARNE, les chemins de randonnées que bien des promeneurs empruntent à leur descente de l’AGC en gare de LIZY.

 

Le tourisme « vert » devient pour nous, simple citoyen au demeurant, un atout majeur dans l’économie de notre « ex-canton » ! Comme le dirait un auteur un peu décrié aujourd’hui (les sondages, comme les paroles, n’engagent que ceux qui y croient…) : « Entre l’ex-canton de Lizy et moi, ce ne sera jamais fini ! » Ce canton avait une âme ! Elle se meurt mais… Il n’a pas déposé les armes !

 

La MARNE, entre le barrage d’ISLES les MELDEUSES et l’écluse de CHANGIS, offre des visages propices à l’exploitation et au développement économico-touristique. Et si au menu nous y mettions une guinguette à MARY sur MARNE avec une escale fluviale développée (deux restaurants au bord de l’eau…) composée de plusieurs pontons dont un réservé à la « location de bateaux électriques de promenade » pour 2,3,4 personnes. Avançons en empruntant (à pied naturellement) le chemin du bord de Marne réhabilité de MARY à TANCROU, jalonné de quelques points aménagés pour le pique-nique familial. Gagnons ensuite la superbe place du village de TANCROU où un îlot de verdure, un cadre ombragée, vous fera accéder à une plage aménagée pour une baignade surveillée. Une aire de jeu pour les enfants, des tables pour pique-nique, un « préfabriqué aménagé » en douche et toilettes, une cabane pour la dégustation de glaces, des parasols et sunbeds pour se prélasser… Idyllique ! Et si l’envie vous tentait, la possibilité de loger dans les cabanes de Sylvain… Ou de disposer d’une place à louer pour votre camping-car ! Un ponton aménagé pour la location de pédalos… ATTENTION… Ce n’est qu’un rêve ! La réalité ? Trouvons les bons partenaires !

 

Sans oublier tous les sites touristiques comme nos vieux lavoirs, nos églises, nos chapelles, l’usine élévatrice de VILLERS les RIGAULT, le site du Grand Voyeux de CONGIS, nos chemins de randonnées…

 

Oui, Monsieur PEZZETTA, nous avons autant d’atouts que vous !

 

Sur le plan purement économique vous oubliez facilement que vous avez souhaité faire cavalier seul en abandonnant ‘lâchement’ le fâcheux projet des « EFFANEAUX » que la Communauté du Pays de l’Ourcq avait initié avec votre prédécesseur !

Vous avez fait le choix de fusionner avec le « Pays de COULOMMIERS » et de draguer le « Pays Créçois » pour donner à la structure que vous dirigez, une ampleur plus importante.

 

Les EFFANEAUX ne vous intéressaient pas… Vous étiez – peut-être – jaloux de la bonne santé financière du Pays de l’Ourcq qui a traversé pourtant des moments difficiles avec les plans successifs de sauvegarde de l’emploi de l’Imprimerie « feu Jean DIDIER ». Eh oui, il a fallu faire face en reprenant la « Pyramide » du pharaon défunt de l’imprimerie de labeur.

Vous, vous avez opté pour la Zone de « sept sorts » et le parc d’activités économique de ST JEAN les DEUX JUMEAUX ! C’est votre choix le plus strict sans parler du projet d’agglomération à MOURROUX et de son parc du plateau de VOISINS…Vous vous attelez également à la restructuration du commerce local ! Je vous souhaite « bonne chance » !

 

Quant à la qualité de vie dans la Communauté du Pays de l’Ourcq, elle est d’autant plus agréable que des citadins viennent y vivre tout en sachant que la ligne « » (tronçon MEAUX LA FERTE-MILON) est le poison à avaler ! Souvent, c’est la galère du rural pour rejoindre son lieu de travail.

 

Nous avons rejoint le GIP de ROISSY. Ce regroupement permettra de mieux servir les intérêts de nos concitoyens.

 

La situation est malgré tout ubuesque : Nous, Lizéens et ex-membres du canton de Lizy, sommes rattachés au canton de LA FERTE S/S JOUARRE qui est membre d’une agglomération de Coulommiers, Pays de Brie alors que LIZY est dans le giron de la Communauté du Pays de l’OURCQ…

 

BRAVO à tous ces législateurs qui ne traitent que du papier-crayon sans chercher à penser aux individus qui y vivent !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article