Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DELATTE Jean Michel

L'ouverture d'esprit favorise le dialogue... Ne joue pas les contempteurs de l'actualité... Apprécie l'écriture... Évite - si possible - les attaques personnelles... Très extraverti de nature ! Page FACEBOOK qui n'est pas un "relais" !

Groupement ou dégroupement ?

13-10-21-hollande-valls-leonardaNon, ne croyez-pas que je vais aborder les possibilités offertes en matière de téléphonie. Je pense que vous êtes encore plus à même que moi pour trouver la solution répondant à vos besoins.

J’ai simplement pris ce titre pour « illustrer » mes propos sur un sujet qui, enfoui – pour des raisons personnelles, que je respecterai – au plus profond de votre cerveau, demeure un sujet « tabou » mais qui, en vous libérant, perce cette muraille que la plupart de nos gouvernants ont occulté depuis des années : l’immigration !


Je ne suis pas le porte-parole des « bleus de la marine » mais je ne vis pas, non plus, dans le monde des « bobos », des « Bisounours ». Je ne me lance pas dans une nouvelle polémique sur le « droit du sol » et le « droit du sang ». Les « spécialistes » de la question, à gauche, comme à droite, sont nombreux. Un débat « apaisé », constructif devrait prendre la place face à toutes ces querelles de chapelle stériles que les médias distillent à longueur de journée. Qui veut, sans en prendre le leadership, ouvrir le ban ? Allons, ne soyez-pas « faux culs » ! Abandonnez vos visières, vos casquettes ! Mettez-vous à table et servez-nous une potion qui, sans être magique – tant le sujet est grave - ne soit pas amère !


La France, lors de sa reconstruction après la dernière guerre a fait appel à une multitude d’immigrés pour assurer son développement. C’était, dans les années 50, l’arrivée de travailleurs du Maghreb puis vinrent des « Ritals », des « Tos », des « Pingouins », des « Polacks » et des ethnies d’Afrique Noire.


En avril 1976 – sauf erreur de mémoire-, Giscard et Jacquot, d’un simple coup de crayon, au nom d’une « Société libérale avancée » - idée chère à Giscard – remplacèrent « l’immigration du travail » par « l’immigration des Peuples » en instituant le Regroupement Familial avec tous les « droits – sans trop de devoirs – octroyés » ! Ce changement radical ne fût même pas voté par l’Assemblée ! Un simple décret fut pris !


Aujourd’hui la question que l’on DOIT se poser est : « Pouvons-nous continuer à subir, à encourager par notre laxisme « bobo », par une forme « d’humanisme Bisounours, par nos coups de cœurqui se transforment vite en coup de gueule dans l’isoloir -  une immigration subie ? A-t-on les « moyens », pas essentiellement financiers, d’intégrer plus d’immigrés que nous ne le pouvons ? Naturellement que « Lampedusa » est un drame humain mais – et ce n’est pas UNIQUEMENT – un cas de conscience français mais EUROPEEN !


Et que fait l’EUROPE des peuples ? RIEN !

 

Les pays du sud (en particulier, Malte, Grèce, Italie) ne peuvent plus accueillir tous ces migrants. Cette politique de la chaise vide, de la tête dans le sable, de cette vision obscurantiste – pour les lunettes noires ! – menée par nos brillantes élites européennes nous conduit vers… QUOI ? Non, je ne vais pas jouer les « faux culs » ! Vers le vote contestatairetotalement inopérant et négatif – dont l’image HANTE tous les politiciens de profession – de droite, comme de gauche – aux prochaines échéances électorales !


Ne fuyez pas vos responsabilités Mesdames, Messieurs nos dirigeants et élus nationaux. Il est encore temps de reprendre vos esprits et de vous poser les bonnes questions ! La voie référendaire ne vous donnera pas la solution ! A oublier car le résultat de ce vote n’apportera aucune solution aux problèmes rencontrés

 

Seul, VOTRE courage politique le permettra.


Je voudrais conclure – provisoirement – en faisant cette comparaison : Giscard, c’était le regroupement, Pépère, c’est le « dégroupement »… La fille mais pas la famille ! Une occasion perdue de se taire !


J’ouvrirai une toute petite parenthèse : Lisez ce courrier d’un Maire socialiste qui n’a pas la langue de bois !

 

Surtout, ne me taxer pas de "raciste", de "xénophobe"... Je ne le suis pas !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article