Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DELATTE Jean Michel

L'ouverture d'esprit favorise le dialogue... Ne joue pas les contempteurs de l'actualité... Apprécie l'écriture... Évite - si possible - les attaques personnelles... Très extraverti de nature ! Page FACEBOOK qui n'est pas un "relais" !

La foire aux commentaires !

La foire aux commentaires !

Je tiens mes engagements suite à mon billet d’hier. Je n’ai nullement l’intention de jeter un discrédit quelconque aux organisateurs de cette manifestation, juste la synthèse des réflexions recueillies au cours de mon arpentage de la journée sur les divers stands. J’ai cette chance d’être « extraverti » et ceci m’a permis de prendre la « température » de la salle comme le ressenti des exposant(e)s de cette foire. J’avoue ne m’être cantonné qu’à l’intérieur !

D’une manière générale, il en ressort que cette salle se prête bien à une manifestation de type découverte de la « gastronomie ». Cependant, et c’est un avis général partagé, certains stands n’avaient rien à voir avec les métiers de bouche et l’alimentaire.

Des gens d’expérience (spécialistes de marchés locaux et régionaux) m’ont murmuré que davantage de concertation AVANT la manifestation aurait, peut-être, permis de donner une tournure plus adaptée à celle-ci. En l’occurrence, l’idée d’un patio central aménagé en terrasse ouverte de restaurant aurait pu voir le jour surtout quand les données de la météo sont hypothétiques ! Dans cette salle réservée aux métiers de bouche, les gens auraient pu avoir la possibilité de composer leur assiette en prenant sur les stands présents diverses charcuteries, divers fromages, divers pâtés en croûte, divers crus de vin… seuls auraient manqué les légumes !

J’ai vécu cette expérience lors des « assiettes du marché de Meaux » et je dois dire que la convivialité, la richesse dans les compositions présentées m’ont totalement convaincu. Je crois que l’on peut « imiter » le principe ! Chacun pouvant se restaurer à sa manière !

Autre point développé : « la professionnalisation » du métier de bouche qui devrait faire la distinction entre le « producteur/transformateur » et le simple revendeur de produits transformés. C’est – pourquoi pas – une voie ouverte vers le « meilleur produit » que bien des consommateurs recherchent avant tout.

Je crois, ce n’est que ma façon de penser, qu’il faudrait associer les deux termes suivants : La foire (pour tout ce qui touche le commun hors alimentaire) et le salon du gastronome. Les deux ne sont pas incompatibles mais revêtent deux conceptions différentes.

D’autres griefs entendus : Le décalage des visiteurs vers la zone de concert ce qui a pour effet de vider les lieux et prive les exposants de gens qui ne reviennent plus à l’intérieur. Des prix de vente parfois dissuasifs.

 

J’insiste sur une idée (encore une !) : Pourquoi ne pas ouvrir les commissions à des personnes de la société civile autres ? J’en ai eu un écho, je le relate sans y ajouter de commentaires : « Une réflexion à mener avec des gens qui ne sont pas de la commission.... C’est sûrement vrai mais malheureusement impossible le président de la commission n’a pas de temps à perdre avec des gens qui n’en valent pas la peine ! A-t-il déjà écrit ! » (Un démenti ?)

Je pense que les organisateurs sauront jouer la carte de la vérité en nous donnant des chiffres !

Moi, je n’apporte que des lettres !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article