Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

L’archer décoche ses flèches…

Cette discipline olympique est un art difficile surtout quand il se pratique sur des cibles mouvantes - pour ne pas dire de « feux follets » - !

L’équipe du club LR, après sa brillante contre-performance à la dernière participation au jeu à un tour, a vu son capitaine (ne confondez pas avec François… Capitaine de bateau lavoir… ) se faire siffler, huer, devenir la tête de turc qu’il fallait mettre à l’écart car l’archétype choisi n’a pas su retourner le public en sa faveur malgré quelques belles flèches décochées dans les préliminaires ! C’est ingrat la politique ! Il aurait fait un score au moins égal avec celui enregistré en 2014, c’était le dieu du stade ! Pas de pot, le manque de puissance dans le bandage de l’arc du jeune joueur versaillais a fait capoter l’aventure !

 

L’archer a pris les choses en main ! Au diable les belles leçons de morale des caciques, au diable les égos démesurés, il est IMPÉRATIF de se relancer dans la reconquête d’une droite qui assume ses choix, sans ambages, sans langue de bois. Le défi est immense car les tentations de virer de bord sont bien présentes !

 

Les prochaines municipales risquent de voir une renaissance bis encore plus forte des hommes – et femmes – du Président. La gauche est aux abois ! Elle se cherche une figure de proue qui essaiera de faire monter à son bord des marins (sans Marine, naturellement !), des navigatrices, qui se définiront un cap d’espérance. La droite, elle, se retrouve à naviguer à vue dans le triangle des Bermudes au risque de disparaître du globe politique ! Peut-être faudrait-il penser à envoyer un « Aquarius Atlantique » pour sauver les « migrants politiques » qui abandonnent la barque !

 

Le Président du Sénat a pris l’initiative d’essayer de remettre la droite qui déraille et se tiraille sur les rails ! L’homme est « rusé »… Il ne veut pas abandonner son fauteuil de Président pour prendre l’intérim d’un poste qui a suscité, qui suscite et suscitera encore bien des appétits quitte à se renier !

Les briscards ne veulent pas que des jeunes loups fassent main basse sur le parti ! Mission délicate pour Gérard LARCHE ! Il tient à son poste… et a besoin d’une droite forte pour les prochaines sénatoriales…

 

Alors qui refondera la droite ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article