Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Troisième volet : Ni sans culotte, ni sans gilet !

La température extérieure n’est guère favorable à l’effeuillage ! J’ai donc conservé mon fendard et ma veste – sans la retourner - !

Me voici donc venu à parler du troisième volet dans l’ossature du débat ouvert celui qui devrait atteindre tout le monde : La démocratie et la citoyenneté ! Il est certain que je n’entrerai pas dans le domaine de la philosophie pour ce qui a trait à la démocratie au sens grec du terme.

 

Il est évident que notre régime est basé sur la démocratie mais celle-ci a été « déléguée » pour devenir « représentative ».

Mais est-elle si représentative que çà ?

Il suffit de regarder les scrutins puisque c’est l’élection qui fait le luron sans toutefois espérer devenir le larron ! Et que constate-t-on ? Que d’année en année, de suffrage en suffrage, la défection gagne les urnes ! C’est catastrophique pour l’image de la démocratie dite représentative ! Peut-on être représentatif quand on réunit sur son nom un nombre de suffrage avoisinant les 20 % de l’électorat INSCRIT ou moins ! C’est cette image floue qui altère la représentativité ! Rassembler un cinquième de l’électorat sur son nom n’a rien d’un plébiscite ! Il n’y a pas le moindre doute quant à la légitimité du vote et de son résultat ! Elu, faiblement ou fortement, élu malgré tout ! Toutes les décisions seraient donc prises par la minorité à la majorité relative mais absolue… C’est le côté inique du vote ! Je dois avouer que lorsque j’entends les élus de tout bord se vanter d’être élu avec des pourcentages EXPRIMES, je rage ! L’honnêteté voudrait que l’on passe à l’ombre ! c’est le drame de toutes les élections : ON VOTE PAR DEFAUT ! Pas par adhésion mais par rejet !

La démocratie existante, celle que l’on qualifie de « représentative » donne une piètre image de la représentation nationale ou locale ! « Ils gouvernent entre potes » !

 

C’est ce que la France profonde – pas uniquement les tuniques jaunes – déplore :

La non-représentativité des couches de la société du simple fait de ne pas être un élu ! Car lui seul à la parole ! Mais la parole confiée a vite été oubliée ! Tout le monde ne peut pas être élu ! Je pense que c’est un des facteurs qui a poussé le citoyen à aller à la pêche alors que les autres sont à la pêche aux voix ! L’attitude des élus – trop souvent grand donneur de leçon, pédant, intello – exaspère le citoyen qui n’a plus AUCUNE CONFIANCE dans la parole prononcée ! Il préfère le « PMU » aux urnes ! Il a misé sur un cheval de tête qui le récompensera en gagnant, ce qui est tout le contraire du politicard qui, une fois gagnant, vendra sa casaque au plus offrant…

 

Je suis très sévère avec cette forme de fausse démocratie qui n’a plus rien de représentatif !

Je prêche, peut-être dans le désert, pour une « démocratie PARTICIPATIVE » à bien des niveaux sans pour autant « dégager » la représentative !

 

Pourquoi, dans les assemblées LOCALES (mairie et communauté de communes) ne cohabiterait pas un comité participatif consultatif de 8 à 10 membres volontaires qui aurait pour tâche de participer à l’ensemble des commissions thématiques avec une seule et unique voix en droit de vote mais avec le pouvoir d’informer (en toute objectivité) les citoyens de la commune ou de la communauté des décisions qui seront actées par la représentation élue.

Au niveau national, il sera plus difficile de mettre en place cette forme de représentation participative. Supprimer des députés et/ou des sénateurs pour les remplacer par des citoyens lambda n’aurait guère de sens ! Selon quels critères ? Peut-être en adjoignant à certaines instances comme la Cour des Comptes des volontaires issus de la société civile pour participer aux travaux ? La question est posée mais je n’ai pas de réponse logique à proposer. D’un débat, jaillira-t-il une solution ?

 

ET si j’ouvrais la page de la « CITOYENNETE » ? Il serait temps ! C’est QUOI la citoyenneté ? En une phrase, comme Monsieur de la Palisse le dirait : « C’est être CITOYEN » ! C’est faire partie d’une famille, d’un état et d’y être reconnu !

Elle s’exerce dans un grand nombre de domaines ! Elle génère des DROITS mais engendre des DEVOIRS ! Le citoyen jouit de DROITS CIVILS et POLITIQUES. Ces qualités lui permettent de PRENDRE PART à la VIE PUBLIQUE !

 

C’est là que le bât blesse ! Car bien trop souvent ce sont les incivilités, la non-acceptation des devoirs qui font que la citoyenneté est bafouée ! Et en un point d’orgue, je le dis : l’abstention ! Le droit de VOTE est un DEVOIR !

 

Je suis Français, je dis « Bonjour et Bonsoir », je suis « lizéen » de souche, je respecte mes proches et mon prochain, je suis tolérant, je suis scrutateur, je fais mon devoir électoral, je VOTE (blanc depuis un certain temps car certaines couleurs ne me plaisent pas !), donc, je suis CITOYEN !

 

Je soulève un problème qui me tient à cœur : La reconnaissance OFFICIELLE dans le décompte des suffrages du VOTE BLANC qui devrait se positionner avant les suffrages EXPRIMES ! On ne peut pas être REPRESENTATIF quand on ne recueille qu’un quart de l’électorat !

 

Je me suis permis de proposer la mesure suivante pour l’ELECTION Présidentielle et législative au suffrage universel à 2 tours :

 

Au 1er tour : Il n’y a pas de notion de seuil mais le résultat exprimé prend en compte les votes blancs.

 

Au 2nd tour : A défaut d’un résultat égal ou inférieur à 35 % des INSCRITS, les candidats à l’élection législative du parti vainqueur se verront affecter du niveau de seuil des INSCRITS enregistré par leur représentant. Le résultat final tiendra compte des VOTES BLANCS pour les suffrages exprimés.

 

Ainsi la « majorité » nouvelle sera CONFORME au vote pour le Président !

 

NOTA : Ce % est à affiner !

 

Je suis pour une démocratie participative et profondément citoyen. Je l'assume !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article