Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

J'entretiens cette page pour exprimer mes convictions, dire mes coups de coeur, pousser des coups de gueule, publier des photos et tenter quelquefois d'avoir de l'humour. La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Le cave se rebiffe…

Publié le 7 Novembre 2019 par Delatte JM in Mon coup de gueule, Mon point de vue, En aparté... Sans appartenance !, Trait d'humour ou d'humeur !

Le cave se rebiffe…

Je dois dire que je préfère la version originale à celle d’aujourd’hui !

GABIN était une pointureBENALLA, celui qui rêvait d’être le calife dans l’entourage feutré du Chef de l’Etat, ne fut qu’un prétendant prétentieux (et surtout irrévérencieux avec son ex-patron !) C’est l’homme par qui le scandale arrive… Des perles commises ? Non des cailloux jetés dans la cour du Palais !

Se faire « oublier » après tout ce tintamarre médiatique qui a jeté l’opprobre sur le locataire de l’Elysée ? Lui le beau gosse, le mec des premiers jours d’en Marche ? Pas question ! C’est l’homme « illuminé », bien trop bravache et aventurier de surcroit qui n’hésite nullement à flinguer (la parole suffit…) ceux qui osent se mettre en-travers de son chemin ! Ses « punchlines Twitteurisées » guère inspirées n’ont fait que monter la pression… et jeter un peu d’huile sur les braises qui s’étaient quelque peu éteintes. Il faut qu’il fasse le buzz !

Les coups de force à la place de la Contrescarpe, l’histoire des passeports « diplomatiques », ses nouvelles « affaires » sécuritaires avec des gens guère fréquentables, ses relations avec certains états pas toujours « clean », sa grande mégalomanie acquise lors de son premier rôle joué en Macronie lui ont taillé le costard parfait d’un petit parrain ! Il ne se repent pas, il se répand par l’écriture.

Aujourd’hui, la presse l’accueille à bras ouverts, lui coure aux fesses pour qu’il concède une interview, un plateau afin de commenter la sortie de son nouveau polar au titre ronflant « Ce qu’ils ne veulent pas que je dise »… Il est devenu une roue libre… Il règle ses comptes avec tous les bouffons du palais qui ont cherché sa perte ! C’est malaisant…

Attention… Dans ce milieu là, il faut savoir assurer ses arrières et être très attentif à son entourage, à la proximité… Comme dans bien des polars, la « balance » peut avoir un « accident »… C’est si vite arrivé surtout quand on dérange !

Je n’ai nullement l’intention de compléter ma bibliothèque de polar avec son bouquin de 277 pages ! Les « SAS » de Gérard de Villiers feraient barrage !

BENALLA, l’enfant gâté de la Macronie est devenu gâteux mais pas pour longtemps… Il prendrait pied aux prochaines municipales dans le 93 ! Attention les loulous, gare au gorille !

Commenter cet article