Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DELATTE Jean Michel

L'ouverture d'esprit favorise le dialogue... Ne joue pas les contempteurs de l'actualité... Apprécie l'écriture... Évite - si possible - les attaques personnelles... Très extraverti de nature ! Page FACEBOOK qui n'est pas un "relais" !

Un simple constat et non une polémique !

J

Etat routes 2014 009 -2Je me suis amusé, façon de parler, à comparer l’état de nos routes de 2010 à 2014.

Ces petites animations vous feront découvrir le travail URGENT qui sera à réaliser soit par l’équipe municipale en place et reconduite, soit par une équipe renouvelée qui lui succèderait pour vous ASSURER un minimum de sécurité en matière routière.

Nos routes en 2010 :

Nos routes en 2014 :

Le chantier est immense car, et sans esprit polémique de ma part, il est à constater que la situation n’a guère évoluée si ce n’est que certains tronçons ont été refaits à neuf. Il est vrai que les finances publiques de la Commune ne permettaient pas un investissement de milliers € pour la réfection totale des dessertes de nos trois villages ! Alors, pour palier au plus « visible », « on » s’est contenté de poser des rustines ! Du rafistolage qui, mit bout à bout, représente une dépense inadéquate et inopportune ! Il fallait parer au plus pressé pour essayer d’assurer votre sécurité car, le Maire peut voir sa responsabilité engagée en cas d’accident !

Mais a-t-on pris les « véritables mesures conservatoires » pour enrayer cette dégradation ? NON ! Et je suis catégorique sur ce point ! Combien de fois ai-je demandé à Monsieur le Maire qui, ne l’oublions pas est vice-président de la Communauté de communes du Pays de l’Ourcq chargé des transports, de surseoir à cette gabegie que sont les déplacements par l’usage de cars inadaptés  à notre infrastructure et à notre trafic routier, source première des dégradations subies !

Sa réponse ? « Ce n’est pas MOI, c’est le STIF » !

Je rappellerai que dans « ses compétences optionnelles » la Communauté de Communes se doit dans son article 3 que je reproduis  « CREATION, AMENAGEMENT ET ENTRETIEN DE LA VOIRIE COMMUNAUTAIRE » : Création, aménagement et entretien des voiries nécessaires à la desserte primaire et secondaire des opérations d’aménagement sous maîtrise d’ouvrage communautaire. Jouons sur les mots… « Opérations d’aménagement » ça recouvre quoi ? Les zones de dépassement matérialisées, les arrêts sécurisés et adaptés pour les cars ? Mais l’essentiel, c’est quoi ?

 

Dans ses compétences « facultatives », en matière de transports, elle assure la « Coordination des différents modes de transport collectif sur le territoire, ● Transports collectifs routiers (création et gestion des lignes régulières et des circuits scolaires), Arrêts de cars (Aménagement et mise aux normes de sécurité, d'accessibilité et de confort), Transport des élèves de CM2 vers les collèges dans le cadre des journées « Découverte du Collège ». Pour plus d’informations, lire l’extrait du dernier compte rendu de la Communauté du 7 février 2014.

 

Non, il n’était pas « tout nu », Monsieur le Maire :

 

L’autorité municipale est chargée de la police et de la CONSERVATION des chemins ruraux. Il pouvait donc, dans le cadre des dispositions de l’article L 165-5, INTERDIRE l’usage de tout ou partie du réseau des chemins ruraux aux véhicules et matériels dont les caractéristiques sont INCOMPATIBLES avec la constitution de ces chemins ! Pourquoi ne pas l’avoir fait ? Le port de deux casquettes rend difficile le choix et surtout l’action !

 

Je signale, tout comme Monsieur Fabrice GUYON le dénonce pour ETREPILLY, la grande vitesse de certains chauffeurs de car dans la traversée de RADEMONT !

 

Le défi sera grand à relever pour retrouver un réseau digne d’une sécurité élémentaire pour toutes et tous.

 

A qui incombera ce challenge ?

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article