Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DELATTE Jean Michel

L'ouverture d'esprit favorise le dialogue... Ne joue pas les contempteurs de l'actualité... Apprécie l'écriture... Évite - si possible - les attaques personnelles... Très extraverti de nature ! Page FACEBOOK qui n'est pas un "relais" !

Blocus de Paris OUEST... version 2013 !

agriculture 484255Selon X. BEULIN, président de la FNSEA, « il y aura de la gêne » ! Eh oui, mon bon monsieur, « là où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir » ! Encore une journée – le 21 - qui s’annoncera difficile pour celles et ceux qui, contraints d’emprunter la route pour aller bosser, se retrouveront « pris en otage » par les « pousse-mottes » d’Ile de France (à priori pas ceux de Seine et Marne…) aux péages des autoroutes ou aux croisements stratégiques menant à Paris. Après les routiers contre « l’écotaxe », voici les betteraviers, les céréaliers, de la FDSEA - Ile de France qui vont vous faire admirer leurs dernières nouveautés acquises lors du récent salon de la porte de Versailles « à domicile » : Tracteurs High Tech, moiss batts hyper équipées, rampes d’épandage dernier cri, remorques deux ou trois essieux… et quelques canassons pour nous montrer qu’ils sont restés « ruraux » et « petits paysans » ! Le ras « la marmite à impôts en tout genre », c’est pour – presque – tout le monde ! Vous aussi !

Mais au fait, pourquoi presque tous ces agriculteurs d’Ile de France manifestent-ils ? « La réglementation tatillonne européenne, les contrôles, les taxes, la hausse de la TVA, la PAC 2015 qui ira plus aux éleveurs qu’aux céréaliers… »… « On empile, on empile… des taxes et des impôts »… Avant, ils engrangeaient… du blé… du blé !

Précisons les choses sur ce qu’est « l’agriculture » en Ile de France. (Source / Feader)

Notre région concentre plus de 20 % de la population française sur 2 % du territoire national. La surface agricole utile (S.A.U) de plus de 575.000 ha est consacrée à près de 90 % aux « grandes cultures ». La superficie moyenne des exploitations est passée de 89 ha à 112 ha entre 2000 et 2010. L’agriculture francilienne compte encore quelque 10.000 actifs dont environ 4.500 exploitants. Les grandes cultures sont le fait de grandes exploitations (3.823 en 2010). En 2010, elles représentaient 527.794 ha de la S.A.U totale Ile de France (575.000 ha) soit une S.A.U MOYENNE de 138 ha !

Les principales grandes cultures étant le blé tendre, le colza, l’orge, le maïs, le poids, la fèverole, la betterave.

Ce n’est pas comme pour les sociétés. Il est difficile de connaître les chiffres d’affaires, les résultats nets de cette branche. Les « informations » en matière de P.A.C sont du domaine réservé !

Je n’ai nullement l’intention d’engager une polémique contre le monde agricole mais êtes-vous les plus défavorisés, les plus soumis à l’impôt ? Tous ne sont pas des « nantis » ! Tous ne sont pas des « privilégiés » ! ALORS est-ce une « raison » de s’en prendre aux autres pour faire aboutir des revendications catégorielles ?

Quant à beugler « Le Foll, démission… »  C’est croire qu’en le virant, vous pourrez, du jour au lendemain obtenir satisfaction ! C’est puéril ! Bientôt, il n’y aura plus de Ministres… Des économies en vue !

Bon, on ne va pas se fâcher !

C’est le « jour du beaujolpif » ! On ira chez les cavistes boire un coup à la santé des…  vignerons ! C’est bizarre, ils n’ont pas encore demandé la démission de TOURAINE qui veut nous convertir au VICHY CELESTINS !

A quand le tour de force des vignerons ?

Dernière nouvelle FR 3 (ce jour à 18 h 24) EXTRAIT

La FDSEA d'Île-de-France maintient son mot d'ordre
Damien Greffin, qui préside la FDSEA d'Île-de-France, confirme que la mobilisation est dispersée et se dit prêt à "recommencer" avec les autres le 29. Mais "à un moment donné, la situation est telle qu'on ne peut pas ne pas réagir" justifie-t-il, évoquant un "cumul" de taxes et de réglementations qui conduit au "ras-le-bol" notamment chez les producteurs de betteraves et les céréaliers.
"On n'appelle pas à la révolution ni à la guerre civile" se défend-il. "On ne souhaite pas emboîter le pas aux bonnets rouges, mais dans notre situation, on est obligé d'avoir une action dure et probablement impopulaire" affirme-t-il.
Reste à évaluer les perturbations aux abords de Paris. Damien Greffin affiche l'intention de faire bloquer les "principaux axes", mais il sait aussi que "si nos adhérents ont entendu notre appel, les forces de l'ordre aussi" et qu'il sera sans doute difficile de faire passer les tracteurs."

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article