Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

On achève bien les chevaux !

13 Novembre 2020 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Gros coup de gueule !

On achève bien les chevaux !

Le « quinqua… de Matignon » - celui qui en prend plein la tronche comme il sait le dire si bien, le fusible du Président, l’homme qui retournera dans l’ombre – joue au maquignon en osant nous assimiler à des canassons quand il dit : « Ce n’est pas le moment de desserrer la bride … » Vous n’êtes pas charretier mais Premier Ministre !

Papy Castex, grand spécialiste du déconfinement reconfiné, a tenu son point presse pour nous dire « On ne change rien » ! Soyez donc patients encore une quinzaine pour avoir l’espoir d’un Noël pas comme les autres : Les huitres, le foie gras, la dinde truffée ou le chapon farci aux marrons… ce sera pour une prochaine fois, car les réunions de famille autour du sapin, des jouets achetés (hélas sur une plate-forme à cause d’un blocus décidé par des « gérants de la santé publique ») ne seront pas au programme du réveillon… les endormi(e)s ne se réveilleront que trop tard car la lassitude aura pris le dessus  ! Ils développent et véhiculent la peur mais refusent la discussion sur un plateau télé non acquis à la majorité qui nous gouverne ! A quand un « prime time » avec le Ministre VERAN face à des invité(e)s surprises dans une émission animée (avec courtoisie et respect) par Pascal PRAUD ou Yves CALVI ?

J’écoute, avec grande délectation, Monsieur Pascal PRAUD et son émission fétiche « l’heure des Pros ». Que du bon sens à écouter et non des galimatias déversés par les publicistes patentés de l’agence santé publique France (presque la SFP, société française de production) ! Puis j’enchaine avec Monsieur Yves CALVI et je termine souvent avec Madame Caroline ROUX avec C’ dans l’air. Je m’instruis sans subir !

Mes propos ne sont pas une incitation à une jacquerie de celles et ceux qui subissent le désespoir de ne pouvoir commercer ! Mais les maintenir artificiellement en vie par la perfusion n’a aucun sens ! Un jour (demain peut-être ? ), ils ne voudront plus de votre thérapie de choc - et choquante - qui consiste à acheter leur calme en leur injectant un mélange à base d’argent !

Je pense que la copie (un vague copié-collé de mars) aurait pu être revue en donnant le droit d’ouvrir (dans le respect formel des gestes barrière) à des commerces dits « non essentiels ». Il aurait aussi fallu penser à la révision d’un a priori : Bars et restaurants ne sont pas des lieux de perdition ! Vous leur avez IMPOSE bien des contraintes supplémentaires pour une ouverture partielle. Aujourd’hui, vous les CONDAMNEZ sans aucune forme de procès ! Et quand je dis restauration, il y a tout le cycle de l’appro qui est en jeu ! Tout ceci, VOUS les saigneurs du commerce, VOUS L’IGNOREZ !

Arrêtez de nous bourrer le mou ! Pour des raisons plus ou moins avouées, vous ouvrirez la ligne de démarcation pour la fin de l’année mais vous la refermerez en guise de « Bonne année 2021 mes chers compatriotes » ! La vérité si je mens !

L’archétype du français peut se résumer tant à l’image d’un pantouflard qu’à celle d’un roublard avéré, d’un râleur patenté pour ne pas dire un gueulard ! Il est « fataliste face aux annonces du premier ministre mais 60 % d’entre eux ont enfreint les règles du confinement acte 2 »… « Ils désapprouvent certaines mesures gouvernementales imposées mais dans les enquêtes d’opinion ils sont satisfaits de la gestion de la crise par le gouvernement » 

Je dois avouer qu’il m’est de plus en plus pénible d’écouter les infos ! « Une efficacité prometteuse du vaccin à 90 % pour Pfizer et 92 % pour Sputnik V »… « Bientôt un nouveau venu dans la course aux vaccins, Moderna »… « La barre des 900 décès est franchie en Seine et Marne »…« VERAN affiche son optimisme… » « Monsieur décon/reconfinement ne tient pas le même langage et attaque bille en tête par un point sur les « chiffres » des derniers jours avec une personne hospitalisée toutes les trente secondes et une admission en réanimation toutes les 3 minutes »… « On ne change RIEN »…

Ils tuent l’âme commerçante pour la remplacer par le numérique et l’intelligence artificielle (excellent qualificatif… Oui artificielle, presque superficielle !)

Je suis dépité par la tournure donnée aux événements.

Heureusement que mon rôtisseur, Francis, mon poissonnier, Éric, mon grec, Christos, ma fleuriste, Marie-Madeleine et bien d’autres ne se convertiront pas au click and collect ! Je préfère les rencontrer pour tailler une petite bavette ou, quelquefois, rare, pour s’apostropher !

Monsieur le Premier Ministre, nous ne sommes pas des bêtes de somme ! Alors ne tirez pas trop « à hue et à dia » !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article