Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Le mess est ouvert !

Le combattant en chef, ministre de la santé, vous invite au resto de la peur, en zone très infectée, en rouge écarlate,  pour une séance de Brainstorming concernant les nouvelles – et pas les dernières – mesures envisagées pour enrayer la propagation du Covid dans nos rangs.

Il fait un temps pluvieux et frais. Le carré d’été a pris ses quartiers d’hiver. Il ne reste que le fronton un peu décrépi du mess qui n’a rien de l’auberge espagnole, pour vous accueillir.

Dès le pas de la porte franchi, un guéridon planté à gauche du couloir vous invite à vous laver les mains avec cette solution miracle. Masqué, vous pénétrez dans l’antre où déjà quelques convives sont attablés.

Quel spectacle !

Des gens installés en opposition directe pour éviter le face à face. Six par table maxi ! Des tables éloignées de plus d’un mètre avec obligation de maintenir un espace du même ordre en cas de dos à dos. C’est super sympa cette nouvelle disposition obligatoire ! Le virus doit se fendre la poire en découvrant cette ligne Maginot du 21ème siècle !

Et je ne vous ai pas tout raconter ! Enfin assis, le masque porté en permanence sauf pendant la déglutition des alimentsvous êtes condamnés à bouffer le plus goulument possible pour éviter la parlotte traditionnelle que vous échangiez avec vos invités après chaque bouchée ! « Comment tu trouves ? C’est bon ? Géniale la présentation ! » Rien de tout ceci ! On enfourne, on enfourne ! Ahurissant, à se tordre de rire… Vous n’entendez plus la mouche qui vole mais le bruit sec des mandibules qui s’agitent et qui claquent en ingurgitant la portion ! Si pause, il y a, prière de porter le masque ! N'oubliez pas de respirer et de boire un coup pour faire passer la bouffe ! 

Je ne pensais pas que des brillants fonctionnaires, formatés à l’E.N.A, aient pu pondre ce genre de circulaire ! Franchement, on tombe dans la dérision, la caricature… Et dire que des mecs de l’UMIH ont collaboré à la rédaction de ce tissu d’ineptie pour éviter la fermeture pure et simple des établissements de leurs adhérents !

Je crois que l’on ne s’y serait pas mieux pris pour encourager la fermeture des restos suite à la défection inévitable de la clientèle !

Le resto est (était devrons-nous dire) un lieu de convivialité, d’échange, de petit bonheur à partager. Je peux vous dire que si ce genre d’obligations m’est imposé… Bye, bye, les restos… Je recevrais (en nombre limité, of course) ma famille, mes ami(e)s en respectant les gestes barrières mais avec une forme de distanciation limitée et sans masque à table ! Et puis, les gens bien élevés ne parlent pas la bouche pleine… On limite le temps de parole !

Après la croisière s’amuse… Les (faux) dieux sont tombés sur la tête !

Les théories bateaux, je m’en balance… Avant de prendre une décision, tout ministre se devrait d’en faire un test grandeur nature… Les petits salons de réception, les boudoirs, ne manquent pas dans les palais ministériels !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article