Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Comment s’y prendre pour perdre ses ami(e)s ?

Enfin de celles et ceux à qui vous donniez ce label dans toute votre bonhomie !

Alors là, rien de plus simple ! Vous devrez, cependant, marquer un peu de patience ! Il n’y a peut être pas urgence… Les prochaines consultations électorales auront lieu en 2021… Soit pour les départementales, soit pour les régionales…

Ça y est, vous venez de comprendre… Bravo ! Malgré la chaleur ambiante, la canicule, les neurones ont été épargnés !

Eh oui pour perdre ses ami(e)s - du moins celles et ceux avec qui un lien, un courant, une affinité, étaient nésrien de plus simple, je vous le dis : Il suffit de se présenter à une élection, à la « vox populi », et condition sine qua none de PERDRE ! Car si vous êtes gagnant, les ami(e)s, les flatteurs, les flagorneurs, vous hissent sur le podium et vous êtes assuré de remplir votre carnet d’adresse !

Oh rassurez-vous ! Je ne couve pas une nouvelle maladie (en tout état de cause pas celle d’amour comme SALVADOR et SARDOU le chantaient !) C’est un simple constat que je fais et qui m’interpelle car je n’arrive pas à comprendre « le POURQUOI » !

Me serai-je planté sur le choix de celles et ceux à qui j’ai offert mon amitié ? Certainement ! N’ai-je pas su interpréter leur réticence dissimulée quand j’ai osé jouer avec elles et eux, « carte sur tables », en dévoilant mes actes futurs sans aucune cachotterie ? Il est vrai que tout le monde n’est pas « cash » ! Peur de blesser ? Peur de dire une vérité ? Manque de courage ? Peut-être !

Je ne me suis jamais réfugié dans la couardise, dans la défausse, dans le rejet systématique de l’autre. Je suis de cette vieille classe qui aborde, qui discute avec tout le monde sans exclusif, sans chercher à être un leader. J’ai toujours eu le courage de mes opinions, de mes actes, de les assumer pleinement !

J’ai su – du moins je le suppose – avoir fait le « tri » (quel vilain mot car hélas tout n’étant pas recyclable), je dirai donc « sélection comme le Reader's Digest » envers la personne ! J’ai les pieds, la tête sur terre et j’ai laissé les « cons tourner en orbite » ! J’ai appris à mettre mon « ego » au vestiaire, à écouter les autres et surtout celles et ceux de confession politique différente ! C’est ce que j’apprécie au plus haut point ! L’amitié n’a rien à voir, n’a rien à attendre du « POUVOIR » ! On lui est redevable… C’est TOUT ! On vous côtoie, on vous tolère tant que… Merci, j’ai donné…

Je renonce à Satan et je m’attache à l’amitié pour toujours !

NON ! Je n’ai pas changé. Je suis resté le même avec un caractère digne du briard que je suis. Je n’ai pas fermé ma porte à qui que ce soit saufVoir description sommaire plus haut !

Je me souviens de la seule personne qui avait eu le courage de me téléphoner dès qu’il a eu connaissance de mon projet municipal… Un certain « docteur Tilleul » pour m’annoncer que la tisane serait sur le feu ! Prémonitoire ?

Il y a toujours à apprendre des autres même dans une certaine forme d’adversité !

Les titres ? Je m’en fiche royalementIls ne donnent pas une once supplémentaire d’intelligence… Quand on chasse le naturel… il revient au galop ! Et puis, l’habit ne fait pas le moine… mais le sacristain ! Une écharpe ne recouvre qu’une infime partie du corps… Elle n’a pas pour prétention de masquer les défauts, si défaut il y avait !

Voyez donc ! Comme c’est simple de faire le vide autour de soi, surtout si vous êtes le perdant !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article