Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Paris (XVIe), jeudi 12 décembre 2019. Président de la communauté d’agglomération du Pays de Meaux, Jean-François Copé (LR) (à gauche) a annoncé lors du Salon de l’immobilier d’entreprise (Simi) la transformation du groupement d’intérêt public (GIP) Meaux en Pôle métropolitain, en compagnie de Patrick Renaud (DVD) (au centre), président de la communauté d’agglomération de Roissy Pays de France (Carpf) et de Pierre Eelbode (à droite), président de la communauté de communes du Pays de l’Ourcq. Crédit : LP/Hendrik Delaire

Paris (XVIe), jeudi 12 décembre 2019. Président de la communauté d’agglomération du Pays de Meaux, Jean-François Copé (LR) (à gauche) a annoncé lors du Salon de l’immobilier d’entreprise (Simi) la transformation du groupement d’intérêt public (GIP) Meaux en Pôle métropolitain, en compagnie de Patrick Renaud (DVD) (au centre), président de la communauté d’agglomération de Roissy Pays de France (Carpf) et de Pierre Eelbode (à droite), président de la communauté de communes du Pays de l’Ourcq. Crédit : LP/Hendrik Delaire

Bien sûr, pôles Nord et Sud vous connaissiez mais le « métropolitain » ? Non !

Rien à voir avec un réseau (métropolitain), un habitant de « Métropolis »… Il s’agit d’une nouvelle couche ajoutée au mille feuilles administratifs ! C’est une entité datant de la loi de 2010 qui autorise (et favorise) les intercommunalités à fiscalité propre à fusionner pour créer un syndicat mixte.

Face au « Grand Paris » qui a exclu de facto « sa bonne ville de Meaux », le chef de file de la ville a su instituer le G.I.P (groupement d’intérêt public) MEAUX – ROISSY en 2018 pour y fédérer les élus des quatre agglomérations de Roissy-Pays de France, du Pays de Meaux, de Plaines et Monts de France, du Pays de l'Ourcq ainsi que du Conseil Départemental de Seine et Marne, sur proposition de leurs présidents respectifs, Patrick Renaud, Jean-François Copé, Jean-Louis Durand, Pierre Eelbode et Patrick Septiers, afin de renforcer leurs liens pour « bâtir un projet territorial d'envergure » en concurrence avec le Grand Paris.  

Après les élections municipales de mars 2020, ce G.I.P se mute en « pôle positionmétropolitain » qui s'étendra sur les départements du Val d'Oise et de la Seine-et-Marne. Ce nouveau périmètre d’action commune regroupera 106 communes (dont la nôtre) et une population d’environ 500.000 habitants (dont vous et moi) !

Parmi les axes de travail envisagés figurent : le développement économique et l'emploi, les transports, le logement, l'enseignement supérieur et la formation – notamment autour de l'aéronautique au Lycée Pierre de Coubertin où j’ai eu plaisir à enseigner pendant quelques années – et le développement durable.

Il n’est pas envisagé (dans l’immédiat !) la fusion de ces quatre agglomérations en une seule. Il est certain que notre institution « Pays de l’Ourcq » est la plus faible dans ce pôle unique futur (revisiter mon article du 17 octobre 2017 en cliquant sur ce lien) ! Il suffit, pour s’en convaincre, de faire le tour de notre ex-canton et d’en mesurer son développement économique. La fâcheuse « zone des Effaneaux » fait toujours la « UNE » lors des cérémonies de vœux (pieux !).  De plus, le covid 19 affectera encore la situation économique des zones industrielles de LIZY – MARY – OCQUERRE.

Est-ce que le pôle économique de ROISSY CDG présente une piste de secours pour l’emploi ?

Il n’est pas – hélas - celui qui attire le plus notre main d’œuvre spécialisée ou non. Mesurons les chiffres de la fréquentation de la ligne dédiée 67 ! Donnez-nous les chiffres !  Les horaires sont tellement ouverts et décalés dans ce pôle spécifique que bien des intervenants extérieurs – des migrants inter départementaux - usent de leurs véhicules pour se rendre à leur lieu de travail !

Notre Pays de l’Ourcq, peu industrialisé, peu attractif en investissement, ne pourra se contenter que de l’habitat des celles et ceux qui préféreront s’éloigner de ROISSY CDG pour des raisons propres ! Vivre à la campagne… C’est mieux, surtout après confinement obligé ! D’ailleurs, regardons le trafic routier sur l’axe ROISSY – ST SOUPPLETS – ETREPILLY – LIZY aux heures de pointe le 16 h - 18 h ! La traversée extra muros de LIZY bouchonne ! Beaucoup d’automobilistes prennent la direction de l’Aisne. Mais est-ce seulement ce mirage de l’accroissement d’une population qui nous est réservé avec toutes les contraintes en matière d’urbanisme, de voiries, de stationnement, d’écoles ?

Lizy était déjà un dortoir… Lizy deviendra un village rural sans âme !

Rester seul dans notre petit coin d’Ourcq ? IMPENSABLE ! Le Pays Fertois n’a jamais été le partenaire adéquat et rêvé…

Alors, entre deux MEAUX, il faudra choisir le sien ! Qui a la solution ? Le débat est ouvert mais le public en est exclu ! C’est encore une des raisons qui expliquent le manque d’intérêt aux élections de tout type !

VOUS, les élu(e)s, vous représentez QUI en nombre d’INSCRITS ? Cette question qui fâche demeurera sans réponse !

Voici donc une entité juridique qui, dans quelques années, deviendra le centre de décision principal. Les communes n’existeront plus, elles seront absorbées par les communautés, qui elles-mêmes fusionneront pour ne former qu’un serpent à mille pattes. Il est, d’ores et déjà, acquis qu’un « Lider MaxiMEAUX », prendra le mors pour mener l’attelage à l’écurie de son choix ! Les autres suivront… de gré ou de force !

Ceci aurait du être une information transmise à l’ensemble du public mais… L’information a toujours été le « talon d’Achille » de l’institution !

« L’entre-soi » étant une règle établie depuis des lustres ! D’ailleurs, dans les postes de vice-président, au nombre de 8, y trouvez-vous un vice-président chargé de la communication ? NON !

Existe-t-il un poste réservé à la « COMMUNICATION » dans l’institution ?

Je vous laisse deviner la réponse ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article