Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Si j’étais Président de la République…

12 Avril 2020 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Fil d'actualité !, #Mon point de vue

Si j’étais Président de la République…

Cette chanson vous la connaissez… Monsieur LENORMAN Gérard (1980)… Certainement pas moi car – et je l’assume – j’ai voté « blanc » !

Pour rien au monde je ne voudrais être à sa place ! Il n’est pas « mon » Président (Je n’en ai plus depuis longtemps !) mais il lui est tombé sur le rab, une pandémie effroyable, imprévisible et qui se propage à la vitesse de l’éclair ! Notre état de grâce, comme l'homonyme d’un célèbre hôpital parisien à l’abandon depuis 2016 (pour boucler, tant bien que mal, le budget des Armées), fourmille avec l'enfer ! Les 3 hypothèses émises en 2014, par Monsieur le Drian, n’ont jamais été menées à terme ! Et pourtant, il en a sauvé des grands de ce monde !

Tant de mesures d’économie, de fermeture d’établissements, de restrictions de personnel affecté à l’hôpital public, au sacro-saint nom de l’orthodoxie budgétaire nous ont TOTALEMENT démunies face à cette crise sanitaire grave. L’outil de travail est à repenser !

L’alternative est « simple » pour le Président - non simpliste -, soit il maintient, contre vents et marées, le confinement, soit il décide de lever, en partie, ce régime de semi-liberté imposée mais avec un risque de rechute très grave.

Quelque soit le cas de figure retenu, les critiques seront vives ! Et les réactions des citoyens pourraient être catastrophiques ! Un relâchement trop rapide… Ce seront des décès supplémentaires à comptabiliser !

Je reconnais que le « confinement » est très mal vécu par les citadins en particulier et surtout très mal expliqué ! Encore un manque remarquable de pédagogie ! La com’ est à revoir au sommet de l’état. S’ajoute un super gros mensonge en matière de protections des personnes exposées qui ressemble à une dangereuse mascarade ! Mentir ? C’est se discréditer ! L’histoire rocambolesque des masques devient une polémique qui invalide la détermination et les actions de nos gouvernants.

Le problème semble être de deux ordres : Un paramètre sociétal qui met en évidence l’incurie des états européens pour mener de front un plan défensif général (et même agressif) pour lutter encore plus efficacement contre ce fléau mortel qu’est cette saloperie de virus. Le second est « économique ». Combien de PME, de PMI, de Restaurateurs, d’Hébergeurs, de bars, de bistrots… vont se retrouver contraint de fermer la boutique alors que la saison estivale va débuter ? Accorder des délais de paiement, des crédits pour parer au plus urgent… Une pratique qui ne pourra durer éternellement car il faudra rembourser… Mais avec quoi si l’activité ne reprend pas rapidement ?

Alors je ne suis pas à la place du Président et ne peux pas me permettre d’avancer des hypothèses car le sujet du Covid-19 est trop complexe et trop sensible à la polémique.

Qu’il s’entretienne avec « experts scientifiques », chefs des partis politiques politiciens, des personnalités indépendantes, c’est son devoir mais qu’il prenne sa décision en son âme et conscience (pas comme son retournement de conviction en matière de premier tour des municipales !)  

J’ai lu, dans « l’express » que les personnes âgées vont être encore confinées plusieurs mois ! Pour la prévention, dans les EHPAD, c’est inéluctable ! Mais les « retraité-e-s sont devenu-e-s les forces vives de l’économie ! Encore une discrimination ! Mais âgé ? C'est à partir de quelle date ?

Et vous… Qu’auriez vous préconisé si le Président vous avait appelé ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article