Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Allez viens boire un p'tit coup à la maison

Y'a du blanc, y'a du rouge, du saucisson…

Dimanche dernier - jour où le Seigneur n’est plus dans les vignes… - au Grand Jury RTL, Didier GUILLAUME, ministre de l’agriculture (et des viticulteurs !), a dû répondre à la question qui était posée indirectement par la ministre de la santé, Madame Buzyn : « Pour ou contre zéro gramme d’alcool au volant ? »

Il est évident que lorsque l’on est un être responsable de sa vie et surtout de celle des autres, la réponse est sans ambages : « OUI » franc et massif ! Mais contrairement au ministre qui s’est dit favorable à l’interdiction TOTALE de l’alcool au volant, comme certains pays européens le font en appliquant la tolérance zéro pour l'alcool au volant (République tchèque, Hongrie, Slovaquie, Roumanie, Bulgarie), je reste sur la limite de 0.5 g/l !

« Boire un petit coup c'est méprisable…

Boire un petit coup, c'est plus dans l'coup, c'est tout… » (S.LAMA)

Fallait-il prendre cette réponse comme une annonce à court terme de la mise en place de la « tolérance zéro » en matière d’alcool au volant par le gouvernement ? NON !

Les services du Premier Ministre ont immédiatement réagi – Ils n’étaient pas sous l’emprise de l’alcool… - pour démentir cette éventualité ! Encore une fois, la parole déraille !

L’alcool tue au volant mais les ivrognes invétérés, les fêtards sans conscience, roulent trop souvent avec un degré éthylique qu’aucun manuel de gendarmerie ne spécifie ! Oui, c’est bien la seconde cause de la mortalité sur nos routes mais on n’oublie de dire que la prise de stupéfiants y est également présente !

L’auto-évaluation, l’éthylotest anti-démarrage ne sont que des « instruments » ! Tenir à sa vie et à celle de ses proches ou des autres victimes collatérales doit être la raison majeure qui vous oblige à éviter de picoler quand vous devez prendre le volant !

Mais sa déclaration d’intention ne s’arrête pas là !

Monsieur le ministre connait bien ses classiques !

Extrait du film « Mon oncle Benjamin – J. BREL » :

« Buvons un coup nom de Dieu la rirette
Buvons un coup et buvant tant et plus
Buvons un coup nom de Dieu la rirette
Buvons un coup, nous pisserons dru… »

La suite ? Je vous la résume :

 « Je pense qu’on peut faire la fête et boire des coups et que boire du vin français, des vins d’excellence, c’est très, très bon – comme le Château Ducru-Beaucaillou 1982… en cave au ministère - » !

Madame BUZYN va chavirer !

Il a également précisé qu’il était : « très opposé au mois de janvier sans vin (le Dry January), je trouve ça aberrant. Je préfère la modération toute l'année, que l'interdiction et la prohibition un mois de l'année. »

Mais monsieur le ministre, nous savons encore lire ! Nous ne sommes pas des buveurs d’étiquette… « L’abus d’alcool est dangereux pour la santé »… En toutes lettres sur les bouteilles sauf celles du ministère où la poussière recouvre l’étiquette d’un très grand cru ! Il suffit de boire modérément !

A la vôtre Monsieur le ministre !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article