Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Un fléau grandissant… L’incivilité quasi permanente !

Je crois que ce qualificatif de notre mode de vie en société doit porter la marque du pluriel car les incivilités trouvent un terreau propice au développement dans de nombreux domaines de notre quotidien : vie courante et vie professionnelle incluse l

 

L’incivilité comportementale primaire part de la simple réponse désobligeante (et parfois agressive…) quand, à titre d’exemple, vous osez rappeler avec l’ironie voulue : « Madame – ou Monsieur – votre animal vient de perdre un peu de poids… » La réponse fuse : « Mais de quoi vous mêlez vous ! »

 

Quand un gus en vélo prend votre trottoir pour une piste cyclable et que vous osez le lui faire remarquer « que trottoir égal piéton »… Vous avez droit à cette réponse : « Oh bouffon, de quoi tu t’mêles… »

 

Quand un motocycliste roule à contre-sens dans la rue Jean Jaurès et fait des « roues arrière » pour amuser ces potes… Gardez-vous bien de le lui faire remarquer… « Oh vieux c.., je t’emmerde ! »

 

Quand un automobiliste se gare volontairement sur une place « réservée »… Chut ! Ce n’est pas à vous de régler le problème !

 

Quand un conducteur irascible vous double à fond la caisse alors que la bande est continue, alors que la vitesse est limitée, alors que la visibilité est nulle… Vous osez le lui faites remarquer par un ou des appels de phare ! En prime, vous récoltez un doigt d’honneur !

 

Quand, dans une habitation collective, une HLM, la personne dévouée qui assume les tâches ingrates de l’entretien des lieux a terminé son travail quotidien et se fait réprimander (engueuler serait davantage le terme) par son supérieur qui a reçu un appel téléphonique véhément d’une habitante des lieux qui ose se plaindre que la cage d’escalier n’a pas été nettoyée car son clebs a dégueulé dans l’escalier et que ça empeste… Belle mentalité, profonde reconnaissance envers la personne, traiter plus bas qu’un cabot ! Inacceptable !

 

Quand des quidams osent jeter leurs ordures sur la voie publique en oubliant de lever le couvercle de la poubelle… Sans commentaire !

 

Quand dans une HLM l’engueulade d’un couple invite les voisins à partager leur colère en pleine nuit… Le dépôt d’une main courante à la Gendarmerie n’empêchera pas les ébats colériques des irréductibles…

 

Des « QUAND », vous en trouverez à la pelle mais des « COMMENT » fait-on pour se prémunir de ces outrances de langages, de comportement envers les autres Cherchez bien, vous n’en trouverez pas !

 

Les « excuses » sont multiples  ! Ce sont des « cas sociaux » en rupture de ban, des « inadaptés » à la vie d’aujourd’hui, des « petits caïds » en formation pour la prison, des inconditionnels de la culture du « moi » qui se sentent pousser des ailes et s’octroient des droits qu’ils n’ont pas

 

Le seul et unique moyen d’empêcher la propagation du mal est le traitement de CHOC : l’AUTORITE (trop souvent bafouée par manque de courage) et la SANCTION immédiate.

 

Le laxisme a fait son temps… Ayons le courage de répondre à ces atteintes sans pour autant mettre tout ce petit monde dans le même panier ou dans la même nasse à crabes !

 

J’ai omis volontairement d’élever le débat sur les autres incivilités régnantes comme celles qui atteignent Monsieur le Président de la République (Je n’ai pas voté pour lui mais je le respecte !), son épouse que l’on offense gratuitement, certains député(e)s et surtout les MAIRES de nos communes.

 

J’ai une pensée respectueuse et émue envers Monsieur le Maire de MONTMIRAIL que des individus ont menacé « d’égorger » car il refusait de céder à une demande illégitime de leur part !

 

Le choix des mots utilisé par l’offenseur (agresseur moral) me choque profondément.

 

On passe trop facilement de l’incivilité à l’agression !

 

 

Il serait temps de sévir, de passer aux actes… Au stade suivant S.V.P !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article