Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Les députés LREM s’essuient les pieds sur le tapis vert !

« Oh Yannick, on avait accepté de boire un « perroquet » à la place d’une « tomate » mais on ne pouvait pas accepter la taxation des vols aériens nationaux ! C’est notre moyen de transport très privilégié pour rejoindre nos circonscriptions et rentrer au bercail ! Il n’y a plus de train de nuit ! Et puis le TGV, ce n’est pas la panacée ! »

 

Eh oui, les députés ont rejeté un amendement à la loi d’orientation des mobilités (LOM) que des « verts gazon » voulaient inscrire dans le texte en taxant le kérosène qui bénéficie de l’exonération de la TICPE (Taxe Intérieure de Consommation des Produits Energétiques). Un petit rappel, le kérosène n’est pas taxé depuis 1944 ! La France a signé la Convention Internationale de CHICAGO puis l’a étendu aux vols nationaux pour favoriser le trafic. Seule une taxe de 10 % (TVA) est applicable pour les vols NATIONAUX !

 

Au niveau mondial, le transport aérien ne représente que 2 à 3 % des émissions de CO2 ! Il émet, certes, 10 à 40 fois plus de CO2 que le train par KM passager parcouru (l’électrique… naturellement) !

 

L’automobiliste (la vache à lait cru de tous les gouvernements successifs…) paye des taxes. Ce fut l’un des « déclencheurs » du mouvement « Gilet Jaune ». La SNCF en paye également sur l’électricité. L’avion en est exonéré… Est-ce logique ? Est-ce normal ? Est-ce moral ? Les vols intérieurs ne représentent que 20 % du trafic sur notre territoire. Si l’Etat décidait (j’ai beaucoup de doute Monsieur JADOT…) de taxer ce type de vol, la mesure pourrait lui rapporter quelque 300 millions € par an ! Appliquer la mesure aux autres compagnies internationales ? Vous rêvez ! Les « hubs » se déploieront dans les pays européens où le kéro restera « free off charge » ! On déplace le problème ! C’est tout !

 

J’ai, volontairement, mis des chiffres en évidence ! Pour quel constat ?

 

On ne sait RAISONNER qu’en écologie PUNITIVE ! Depuis 2005, avec la taxe de solidarité sur les billets d’avion (dite taxe CHIRAC), le voyageur qui utilise le transport aérien est impacté ! Est-ce que cette taxe l’a empêché de prendre l’avion ? NON !

 

Et tous ces touristes qui parcourent les mers sur des HLM flottants, vous les taxez ? Et tous ces lobbys qui vous servent des produits venus de contrées lointaines en les important par cargo ou avion, pour satisfaire vos envies, vous les taxez ?

 

L’écologie n’est ni de gauche, ni de droite ! Elle n’a pas besoin d’une tête de liste qui se servira d’un parti ressuscité pour promouvoir son EGO et sa candidature aux présidentielles futures.

 

L’écologie est l’affaire de toutes et tous dans nos comportements journaliers : Mesurer nos déplacements, mesurer notre manière de vivre et de consommer, mesurer notre respect envers la nature. Arrêtons de se voiler la face en ne voulant favoriser que le « bio »… dégradable ! Trop de balivernes, de fariboles… La parole est volubile quand l’acte est difficile !

 

Où sont donc les « soldats de la green force » qui traqueront les lobbys de tout genre tels que l’agro-alimentaire et la grande distribution pour ne citer qu'eux ?

 

L’acte sur la taxation du kérosène était déjà au catalogue des gilets jaunes. Cette mesurette n’aura aucun impact sur la dégradation de notre planète tant que l’aviation mondiale n’ira pas vers une taxation du carburant sur l’ensemble des aéroports internationaux et nationaux.

 

Et que disent les « €uropéens » ? « Allo, géant vert est à votre écoute : Tapez 1 pour votre action à inverser le réchauffement climatique - Tapez 2 pour dire que vous ne prendrez plus l'avion pour partir en week-end ou en vacances - Tapez 3 si vous souhaitez laisser un message à la direction du mouvement ... " 

 

Quant à moi, j’accepterais une taxation du kérosène quand l’ensemble des compagnies mondiales le feront, quand les HLM flottants paieront un gasoil non détaxé, c’est-à-dire...

 

Quand les poules auront des dents !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article