Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Haro sur la bagnole !

En cette période de canicule, la presse, les pouvoirs publics, les chroniqueurs spécialisés, les toubibs, les météorologues, les climatologues n’ont de cesse que de nous rabâcher les oreilles avec la pollution atmosphérique !

 

Après des années d’infamies que nous portons à Dame Nature, elle se réveille aujourd’hui en nous montrant sa colère ! Oui, elle est très en colère la Dame ! On lui balance nos ordures, nos détritus, dans les recoins du petit bois ! On lui balance des flopées d’emballages plastiques qui de la terre ferme empruntent les rivières, les fleuves pour se déverser dans les mers ! On lui balance des gaz nocifs comme le gaz carbonique (CO2), l’ozone (O3), le dioxyde de soufre (SO2), le méthane (CH4)… Alors, elle se soulève !

 

Tout le monde nous bassine avec cet ennemi n°1 : La pollution par l’ozone de basse atmosphère car, en effet, il faut distinguer l’ozone qui se trouve à haute altitude dans l’atmosphère et joue un rôle protecteur en filtrant les rayons ultraviolets du Soleil, et l’ozone présent dans la basse atmosphère (celle où nous respirons).

 

La formation d’ozone est favorisée par deux éléments : les oxydes d’azote, principalement émis par le trafic routier, ainsi que les composés organiques volatils (COV), des hydrocarbures que l’on trouve principalement dans l’essence des colles, des peintures, des solvants, mais qui peuvent aussi venir des « deux roues motorisés », ou encore de la forêt ou de la végétation. La présence de rayonnements ultraviolets, de températures élevées (au-dessus de 30°C, ce qui est le cas…) et l’absence de vent « rend cette réaction plus intense qu’en temps normal ».

 

Pour se donner bonne figure, pour jouer les anges gardiens, nos ministres nous contraignent à nous priver de notre moyen de transport qu’est NOTRE voiture ! Mais, eux, au fait, laissent-ils la voiture de fonction au garage ? Délaissent-ils l’avion pour emprunter le rail ? Prennent-ils les fameux transports en commun ? NON, bien évidemment, ils ne sont pas « communs », eux ! François RUFFIN, cinéaste averti, député insoumis, a fait le buzz en filmant les ministres venant en bagnole à l’Assemblée ! Seuls les heureux propriétaires de voitures Crit’Air 0, 1 et 2 ont eu la possibilité de l’utiliser pour gagner la grande ville ! Les autres iront à la pêche ou prendront le chemin (mise à pied… C’est écolo !) de Pôle emploi pour abandon de poste ! Nous étions « artisan » avec un Ford Transit (2008) et je me pose la question de ce que j’aurai fait pour assurer le travail auprès de la clientèle ? Simple… Je désobéissais car je ne pouvais pas acheter un véhicule autre pour quelques jours de canicule ! De plus, le travail prime avant TOUT !

 

La pollution de l’air, de l’eau, et surtout des « politicards » n’est pas un moindre sujet. Il y a des années que l’on aurait dû prendre quelques mesures adéquates pour limiter l’impact négatif sur notre vie et surtout sur notre planète !

 

Sommes-nous, automobilistes, les seuls responsables (et coupables montrés) de la pollution des villes ? Il est facile de nous taxer car nous sommes seuls face à l’Etat ! Les transports routiers ont échappé aux portiques… Le lobby transport pèse autant que celui du pétrole…

 

Les messages tant entendus « Prenez les transports en commun , Covoiturez… » perdent tout leur sens car inadaptés au monde RURAL, aux banlieues mal desservies. On pense trouver une « solution », on génère des problèmes ! Pas de véhicules autorisés à rouler au-delà du Crit’Air 2 hier en région parisienne et c’est 370 km de bouchon alors que plus de la moitié des véhicules franciliens étaient « absents » ! Ne parlons pas des trains de banlieue…

 

Oui, il y a urgence à essayer de traiter le problème mais pas UNIQUEMENT de la pollution mais du changement climatique qui nous arrive à grands pas. Il n’y aura pas que les fortes chaleurs à supporter. Les orages violents, les pluies diluviennes, les tempêtes vont devenir les faits marquants (oh combien !) de notre quotidien.

 

La pollution est un vaste sujet qui mérite d’ailleurs de davantage de pédagogie pour dissiper les « conneries » que l’on peut entendre à ce sujet comme le « largage du kérozène par les avions » aux alentours des aéroports lors des atterrissages !

 

Attention… Demain au G20 à OSAKA l’orage TRUMP s’annonce ! Le climat n’est pas sa tasse de thé !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article