Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Vitesse et précipitation…

C’est un tant soit peu une caractéristique du Président : Frapper vite et fort ! Ce n’est pas spécifique à un domaine particulier, c’est dans tous !

 

Au lendemain du drame de Notre-Dame de Paris, il s’engage à sa reconstruction en 5 ans ! La décision d’un Grand débat National, l’animation de celui-ci, sa conclusion pas toujours concluante… C’est lui ! Les prises de parole, les commentaires, les tweets, pas toujours élégants, c’est lui ! Oui, il confond vitesse et précipitation alors que le 80 km/h est de rigueur !

 

Au sujet de la reconstruction de Notre-Dame de Paris, ODON VALLET, considéré comme le spécialiste français des religions, lançait, dès le lendemain du terrible incendie d’une partie de ce chef d’œuvre de l’art gothique flamboyant, un appel qui détonnait avec la tendance tire-lire en s’adressant aux collectivités territoriales : « Gardez vos sous pour vos églises ! Vous avez des trésors chez vous, prenez en soin ! »

 

Il est vrai que bien des édifices religieux ou non mériteraient bien quelques sous pour éviter la ruine !

 

J’ai connu et visité maintes fois l’abbaye de SENANQUE, près de GORDES dans le Vaucluse. Cette abbaye cistercienne est un joyau provençal de l’art Roman. Son abbatiale a été fermée dans l’urgence pour risques d’effondrement par faute de moyens financiers…

 

Dans notre Brie profonde, des édifices ont été restaurés grâce aux actions entreprises par les maires des communes. Citons, les églises de Congis sur Thérouanne, de Tancrou, de Coulombs en Valois, de Lizy sur Ourcq, la chapelle de Vaux sous coulombs…

 

Notre-Dame ? C’est une des cartes postales de PARIS, un lieu de visites mais dans notre pays, il y en a des monuments à visiter et à entretenir !

 

Dans cette restauration de Notre Dame, plusieurs points me posent question :

 

 Pourquoi donc vouloir rebâtir la charpente et la flèche en lançant une star Ac’ de l’architecture ? Stéphane BERN n’est guère partisan pour l’animer ! N’avons-nous pas suffisamment de « pointures, de crayons d’or » en France qui maîtrisent la discipline depuis des années pour aller chercher à l'étranger d'autres architectes ?  Va-t-on refaire à l’identique ou laisser faire selon l’imagination débordante des architectes qui se chercheraient un césar ou un bâton de Maréchal ? Plus d’un milliard d’euros collectés alors que l’on ne connait pas l’enveloppe des travaux ! A ce stade de la quête, bien des collectivités se rétractent en matière de don à effectuer ! Et si surplus il y a… Où ira cette manne céleste ?

Plus de 1.000 signataires (et pas des moindres) vous demandent, Monsieur le Président, de ne pas confondre vitesse et précipitation ! Les écouterez-vous ?

 

Dans les « décisions » annoncées par le Président, lors de sa prise de paroles élyséenne pour tenter de clore le chapitre du « Grand débat » et de la crise ouverte par les G.J, le critère d’urgence s’est imposé ! « A vous l’honneur, Monsieur le Premier Ministre, de mettre mes paroles en musique ! » Et vos sbires… Au boulot ! Dans cette urgence, quel sujet traiterez-vous en premier ? Les sondages ne font pas le printemps… L’expectative demeure après la « bonne parole »… Rien ne semble jouer dans l’apaisement ! Reconnaissons le manque de moyens pour financer (un crédit vous engage et doit être remboursé…) les mesures envisagées à court et moyen terme ! Le Président, après un court séjour sur la planète Mars, revient dans l’ancien monde ! Il ne peut pas faire autrement !

 

Il faut toujours tourner sept fois la langue dans sa bouche et non pas se lancer corps et âme dans la décision de circonstance ! L'action ? Ce n'est pas la précipitation !

 

Monsieur le Président, vous êtes jeune mais ne jouez pas trop au saut à l’élastique… Un vilain jour… Il casse !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article