Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Un pognon qui rend dingue !

Il est une certitude, l’embrasement de Notre Dame de PARIS s’avère être une véritable catastrophe qui a marqué toutes les populations fussent-elles catholiques, croyantes, pratiquantes, athées, françaises, européennes, mondiales. Mais avant même le rapport des experts mandatés, avant même le bulletin de santé publié par les autorités compétentes, la manne est tombée du Ciel comme si un Dieu (quel qu’il soit !) voulait se faire pardonner son manque de réactivité face à l’ampleur du brasier !

 

La « maladresse » du cracher au bassinet avant l’heure a été désastreuse en termes d’imagerie ! Si l’intention était louable, généreuse, spontanée (contraire de calculée ?), elle n’aurait dû apparaître non pas dans les heures qui ont suivi le drame mais dans les jours suivants quand l’Etat s’était prononcé sur la suite à donner. Face à ce choc, l’état n’a aucun moyen financier pour entreprendre quoi que ce soit ! C’était à lui d’expliquer que faute de moyens, il souhaitait ouvrir une collecte universelle car cet édifice est notre culture et « appartient » à tout le monde ! Ce n’est pas qu’un point de visite obligé des touristes, c’est aussi un lieu de culte, celui de la religion catholique.  

 

Ce déphasage a provoqué une certaine colère de nos concitoyens. Combien de fois ai-je entendu, dans des discussions spontanées avec des gens de proximité la phrase cinglante suivante : « Les salariés de PINAULT, ARNAULT, BETTENCOURT dès qu’ils osent lever le petit doigt pour une augmentation de salaire… On n’a pas d’argent ! et ils allongent des millions d’euros instantanément ! »

 

Oui c’était précipité et maladroit en cette période de crise sociétale et au moment où le Président devait rendre ses conclusions sur le Grand débat remises sine die !

 

Voici l’exemple d’une bronca provoquée par l’impatience du vouloir paraître ! De nos jours, il est bien difficile de passer « inaperçu » ! Même si les dons avaient été « anonymes », des âmes bien intentionnées se seraient fait un vil plaisir de révéler les identités ! Même à la Présidence, ça fuite…

 

L’impatience n’était pas une obligation !

 

Il faut savoir que le budget annuel de la Culture et du Patrimoine est de 300 millions € ! En 24 h, on a reçu l’équivalent de 3 budgets !

 

Notre Dame ne doit pas cacher la grande misère d’autres édifices bien dégradés…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article