Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

C News ? Non c’est Navrant !

C’est loin déjà mais il m’a fallu rassembler de la constance pour terminer cet article. C’était tellement prenant que je remettais toujours au lendemain la suite… Bon, j’ai enfin finalisé !

Je ne fais pas dans la dentelle ! Le débat de 3 heures sur « Demain, quelle France dans quelle Europe ? » réglé par Laurence FERRARI (de la chaîne) et Matthieu BELLIARD d’Europe 1 n’a pas été à la hauteur des attentes du téléspectateur que je suis. Bien loin de celui animé par Thomas SOTTO et Alexandra BENSAÏD sur A2.

 

Sur le plateau, il y avait réuni les « 7 mercenaires » prêts à en découdre pour la conquête de la nouvelle Europe : Laurent WAUQUIEZ (LR), Stanislas GUERINI (LREM), Marine LE PEN (RN), David CORMAND (EELV), Nicolas DUPONT AIGNAN (Debout la France), Olivier FAURE (PS), Adrien QUATENNENS (LFI).

 

Les ébats ont été nombreux et l’animateur tout comme l’animatrice n’ont pas su montrer leur autorité sur les prises de parole intempestives, les interventions à la limite de la courtoisie, et surtout le haro sur le baudet (le bouc émissaire du Président) qu’était le porte-parole de LREM, Stanislas GUERINI. La droite comme la Gauche n’ont eu cesse de lui caresser le poil à longueur d’émission ! Les picadors étaient à l’action pour jouer les pique assiettes et lui enlever de la bouche la moindre explication , quand explication il y avait… Il a appris la musique très vite ! Je ne suis ni un nouveau converti, ni un compatible au parti du Président mais ne se sont-ils pas trompés de cible en choisissant Macron ?

 

La future élection concerne l’Europe et c’est uniquement dans ce registre qu’il faut débattre et proposer d’autres voies !

 

Il y aura toujours un fossé entre fédéralistes et partisans d’une Europe des Nations.

 

Maints débats ont été engagés au cours de ces 3 heures où trop souvent le brouhaha semait la confusion sans compter les piques personnelles entre patrons de partis ! Pas d’éclairage sur ce que nous connaissons déjà lors de chaque élection : les mêmes causes, les mêmes remèdes, les mêmes espérances, les mêmes vœux pieux et finalement… RIEN !

 

Ils ont passé en revue les thèmes de la fiscalité et du pouvoir d’achat… Comment redistribuer quand les bourses sont vides !

 

Comment aborder l’écologie et sa transition dans un monde où le credo est la consommation – ou surconsommation avec gaspillage à la clé - ! Instaurer une barrière écologique aux portes de l’Europe, comme le suggère Laurent WAUQUIEZ ou bien instaurer un « traité environnemental » qui primerait sur les autres comme le voudrait David CORMAN ? Sur la « taxe carbone » les échanges ont été vifs entre Laurent WAUQUIEZ et Stanislas GUERINI !

Laurent WAUQUIEZ, demande au représentant de Dame Oiseau si la taxe carbone 2018 sera enterrée. Réponse très politicarde : « Je suis favorable à ne pas augmenter la fiscalité sur le carburant », a répondu le numéro 1 de LREM, sous-entendant donc que l'augmentation déjà actée en 2018 ne serait pas annulée !

Et c’est au tour de l’immigration de s’inviter sur les bords de la Méditerranée. Même rengaines ! Un petit accrochage entre DUPOND SEIGNANT et WAUQUIEZ quant au traité de Marrakech ! Après vérification de ma part, il s’avère que Laurent WAUQUIEZ a perdu la mémoire des dates… Rien de sérieux en la matière ! Il faut marquer pour se démarquer ! Subtil le jeu politicien ! Et pourtant… L’immigration n’est pas derrière nous ! Le climat jouera des siennes d’ici quelques années…

Abordant le sujet de l'identité et celui de la laïcité, plusieurs se disent défavorables à la modification de la loi 1905 qui inscrit noir sur blanc la séparation de l'Église et de l'État. Et Stanislas en remet une couche :« Je crois que nous devons chérir et ne pas toucher à la loi de 1905 ». Ce qui lui vaut une reprise de volée et un smash de La Marine , qui estime que la constitution d'un groupe de travail sur cette fameuse loi par le gouvernement montre que ce dernier est prêt à procéder à des aménagements évolutifs ! Olivier FAURE pointe du doigt, lui aussi, la mission gouvernementale !

En guise de conclusion chacune et chacun reprennent les mêmes arguments énoncés pendant cette mascarade de débat ! Je me suis un peu marré quand l’écolo David CORMAN a manifesté l’ardeur de lutter à l’intérieur même de l’Union pour y « éradiquer » les paradis fiscaux… Une allusion, je le pense, au Luxembourg !

Déjà entre eux, ils ne sont pas fichus de trouver un compromis qui rassemblerait tout le monde… Imaginez donc à 27 !

Et puis sachez que ce sont les chefs d’Etat et non le Parlement qui décident des orientations… Dit autrement, le Parlement européen n’a pas suffisamment de pouvoir et de poids par rapport à la Commission européenne ! Des députés européens vous dîtes ? NON ! Que des spécialistes dans la catégorie de la commission choisie (propos confirmé par celui qui tire sa révérence, Monsieur Alain LAMASSOURE, député Européen depuis 30 ans !  – source : Le POINT – 13/04/19 - ! - Une réelle démocratie bien prouvée !

Je suis, en tant qu’un européen convaincu, qu’un changement profond et radical doit s’opérer pour que l’Europe de la paix, de la fraternité puisse continuer à exister. C’est en se rassemblant que nous pourrons lutter contre la mondialisation, contre la suprématie des marchés américains, chinois et asiatiques.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article