Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

On appelle un chat, un chat !

Donc j’appellerai un djihadiste, un terroriste !

 

Je ne suis ni un contempteur, ni un pleurnichard des faits d’actualité. L’épisode de la prison de Condé sur Sarthe n’en est qu’ un parmi tant d’autres. Hier, c’était à CHATEAU THIERRY qu’une agression avait été enregistrée ! Et demain ?

 

La violence n’est pas toujours physique, souvent morale mais combien de nos matons (je ne suis pas péjoratif, je vous respecte car je vous ai côtoyé lors de nos travaux à FLEURY mais c’est l’usage du mot !) subissent des attaques du genre dans l’exercice risqué de leur profession ? Le fait est devenu courant et tellement anodin qu’il est occulté par le grand débat, par l’entrée en rase campagne des aspirants au fauteuil européen ! En revanche, dès qu’il y a du « sang et des larmes », tous les « médias » se ruent sur l’événement ! Des escouades de cameramen, d’envoyés spécieux babéneux d’occasion fondent sur l’événement ! C’est la rescousse de la Ministre, ce sont les commentaires du Premier Ministre qui font l’actualité.

 

Encore une fois, on use de la langue de bois ! Des cas majeurs ont émaillé des faits de presse ! A chaque fois, on s’est ému, on s’est dit « plus jamais ça », on prendra des mesures fortes pour éviter ces dysfonctionnements… On va offrir à nos gardiens des tenues de ROBOCOP ! Stop, nous ne sommes pas au carnaval !

 

Les irascibles, les contaminés, les enragés, les radicalisés, tous issus de la filière islamiste,  il faut les ISOLER dans des quartiers adaptés ! Un premier pas sécuritaire sera franchi pour l’immédiat mais quand la peine aura été purgée, que deviendront-ils ? Arrêtons l’angélisme, ces gens ne seront jamais « déradicalisés » ! Ayons les pieds sur terre !

 

Un exemple ? Quels furent les propos de la veuve de J.M CLAIN, Dorothée : « Je n'ai pas de regret, je ne veux pas vivre en France. Je suis musulmane, je pratique ma religion. » En un mot ! Foutez-moi la paix ! Volontiers Fatma MAQUERE !

 

De ce nouveau drame, une question est sur le bout des lèvres : Quel sort va-t-on réserver à ces centaines de djihadistes (le nombre réel n’est pas connu – source A. BAUER) que nos « amis » américains vont nous refiler par la force des choses ?

 

Je vais vous démontrer que la parole des politiques est fluctuante ! Elle s’inscrit et s’invite dans la phase du moment : « Les élections européennes » !

 

Rappelez-vous, c’était le 30 janvier dernier, le Premier Ministre tenait ce discours :

 

"Je ne veux pas qu’ils soient dispersés, qu’ils repartent en liberté pour continuer leurs activités", a-t-il ajouté. "S’ils sont expulsés, je préfère qu’ils soient jugés et condamnés (...) en France plutôt qu’ils se dispersent dans la nature pour fomenter d’autres actions, y compris contre notre pays."

Une petite nuance…

« Maintenant, s’ils étaient par exemple en Irak et qu’ils étaient jugés en Irak et qu’ils étaient condamnés en Irak et qu’ils étaient détenus en Irak, je ne verserais pas de larme » (Moi non plus, Monsieur le Premier Ministre !)

 

Hier, c’était le 6 mars 2019, après la défaillance enregistrée à CONDE sur SARTHE le même Edouard PHILIPPE disait « qu’il aurait préféré qu'ils soient directement jugés sur place » !

 

C’est du réalisme dans la realpolitik d’une future échéance électorale !

Surtout, que ces personnages - qui ne sont plus français par leur choix - soient maintenus sur place jusqu’à la fin des élections européennes ! C’est le vœu pieux de la Macronie, des donneurs de leçon en matière d’immigration, des défenseurs des droits (sans devoirs) de l’homme, des bobos humanistes en tout genre !

 

J’appelle un chat, un chat ! J’appelle un djihadiste, un terroriste en puissance et je dis, sans ambages, que ces énergumènes soient jugés par le pays dans lequel ils ont porté le fer ! Nos prisons déjà bien surchargées n’ont pas besoin de ces individus !

 

NOTA : Ce ne sont ni Jordan, ni Nicolas (A point ou Saignant ?) qui m’ont inspiré dans l’écriture de ce billet. J’assume mes pensées et mes actes sans avoir à plagier, à copier qui que ce soit !

 

Les revirements de pensée me donnent le vertige !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article