Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Débat ? Enfin presque ! Conférence ? Peut-être !

J’ai donné mon avis sur le site dédié !

 

L’occasion fait le luron… Alors j’en ai profité pour suggérer des pistes aux modérateurs – car ils existent – du site du Grand Débat en version numérique ! L’intelligence artificielle n’a pas encore été installée sur tous les serveurs ce qui fait que le dialogue est inopérant ! Attention, cependant, si vous répondez « mal » à une question, vous risquez de vous faire botter les fesses par le robot qui ne comprend pas toutes les subtilités de notre langue !

 

Trêve de plaisanteries, j’en reviens aux 4 thèmes « imposés ». Ce n’est plus une épreuve de slalom géant entre des portes aux piquets jaunes et rouges mais celle d’un grand concours de patinage artistique ! Oui, des figures imposées !

 

La première porte sur « La transition écologique ». J’ai défendu, à titre personnel, les aspects suivants :

 

Mon premier souhait serait d’ajouter à la production nucléaire d’électricité des énergies renouvelables comme l’éolien et le photovoltaïque, une complémentarité toutefois. De l’uranium à extraire, il y en aurait plus que pour un siècle ! Jupiter ne peut pas tout ! Eole et Hélios seront présents pour satisfaire cette envie d’être un tantinet « écolo » sans bobo !

 

Mon second souhait porte sur une nature plus naturelle ! Euphémisme – antiphrase - ! Je ne suis pas un convaincu à cent pour cent du bio…  Mais plus proche d’une forme d’agriculture raisonnée et raisonnable. Je m’amuse à décrypter les hiéroglyphes des compositions des produits transformés et vendus en grande surface, non pour en acheter car ma santé m’est précieuse, je vous le dis, mais pour améliorer ma science ‘physique-chimie’ ! Des molécules nouvelles, j’en découvre tous les jours ! Fabuleux et horrible ! Ce ne sont plus des cuistots qui gamellent vos plats préparés mais des chimistes de haut vol ! A quand le « Michelin » des toqués chimistes ?

 

Mon troisième point porte sur notre façon d’être rural et de gérer nos déplacements. Des aides ciblées portant sur le logement (social/privé) pour améliorer l’isolation des murs, des toitures, des ouvrants… feraient économiser bien des tonnes de fuel, bien des kilowatts à la nation. Il en serait de même de nos consommations de carburants (gasoil, essence) si une véritable politique de transports en communs était élaborée ni par des technocrates ni par des politiciens qui n’empruntent jamais ceux-ci mais par un collectif d’usagers pour accompagner les grosses têtes, les biens pensants à prendre des décisions de bon sens. Des modes de transport respectueux de l’environnement en les adaptant aux contraintes des réseaux routiers empruntés ! Pourquoi donc faire rouler des mégalos cars pour de rares clampins à promener sur des voies communales totalement inadaptées à ce genre de trafic… Ils le font sans sourciller ! Je passe sur bien des « mensonges » sur des améliorations éventuelles en matière de circulation ferroviaire… Les « petites lignes » ? Ils s’en foutent ! Les « p’tits gris » ? Ils s’en moquent !

 

En un mot, et ce sera ma synthèse pour ce premier point du débat : Davantage de « démocratie participative » pour aider les « formatés », les »grosses têtes », les « ronds de cuir », les « planqués » à prendre des décisions courageuses de BON SENS car tout est BON SENS dans la vie quotidienne des gens.

 

A titre très personnel, j’ai mis sur la table les points suivants et sur un plan purement local (Je suis un rural et fier de l’assumer !) :

 

1 – Créer et autoriser au sein des assemblées représentatives (mairie, communauté de communes en particulier) l’élection d’un comité participatif qui aurait pour rôle d’être un organe consultatif à toutes les commissions avec uniquement un seul droit de vote lors des délibérations des décisions portées au Conseil.

 

2 – Autoriser les sociétés spécialisées en matière d’énergies renouvelables à fournir à nos mairies leurs études chiffrées pour incorporer dans le paysage rural et certains de nos bâtiments communaux, soit l’éolien, soit le solaire.

 

3 – Pourquoi ne pas demander à EDF de participer directement à l’implantation de panneaux photovoltaïques sur les toitures des immeubles collectifs ou maisons individuelles dont les propriétaires « loueraient » gratuitement les surfaces adéquates en échange d’un tarif préférentiel sur l’électricité pendant la durée d’un contrat à négocier ?

 

4 – Remodeler le schéma directeur en matière de ramassage scolaire en utilisant des véhicules adaptés aux conditions réelles de circulation.

 

5 – Instituer le transport à la carte au lieu et place d’un ramassage SNCF qui tourne trop souvent à la promenade.

 

6 – Instaurer le « droit à louer » pour éviter les logements insalubres et énergivores.

 

7 – Créer un point de vente central en ville (légal et conforme aux normes sanitaires) où les « petits producteurs locaux » pourraient dans un local UNIQUE vendre leurs produits « sept jours sur sept » en alternance. (Faible loyer et installations payés par l’ensemble des participants)

 

La suite… à demain !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article