Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Oraux, c’est heureux MAIS !

19 Janvier 2019 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Mon point de vue, #A la UNE

Abbatiale de SOUILLAC

Abbatiale de SOUILLAC

Il n’a pas choisi SOUILLAC (sur Dordogne…) pour rien ! Cultivé, il l’est puisqu’il connaissait la bonne réponse au jeu des « questions pour un champion » - remake 2019 sans Julien le moulin à paroles – qui était : « Donnez la devise de la ville » ? Réponse : « Je fais front » !

 

Après un premier marathon de 6 heures et plus où il était à l’heure dans l’Eure, le voici en randonneur de la parole du Président à SOUILLAC, à proximité du QUERCYLAND pour un bain de maires invités au Grand débat. Un parterre d’élus locaux qui a exprimé ses craintes et certaines de leurs administrés en langage académique et convenu ! On ne déconne pas à ce stade ! Une interrogation personnelle : « Un élu est-il pour autant un vrai porte-parole ? »

 

Je n’ai pas suivi en direct les retransmissions bien assises sur les chaines médiatiques allouées. Je n’ai pris le temps que d’écouter les commentaires enregistrés et les réactions des politiques sans chercher à m’en inspirer ! Il y a du « vrai », il y a des « conneries » !

 

Si, il est acquis que le Président maîtrise bien ses dossiers, apporte – en général – une réponse « claire » aux questions « retenues », cependant est-ce bien le sens à donner au mot « débat national » ?

Il est vrai que les élus municipaux sont – en majorité – les porte-paroles des citoyens qui les ont élus. Il est à constater que le « pouvoir » des maires se trouvent de plus en plus restreint par le rôle joué des « intercos » qui, petit à petit, prennent les compétences aux communes pour devenir les interlocuteurs privilégiés des strates hiérarchiques que sont le Conseil Départemental et le Régional ! Pour l’immédiat, ce ne sont que des discutailles entre le premier échelon (le/la maire) et l’instance suprême. Il n’y a plus de kiosque public, il faut donc demander une salle à une mairie pour organiser une réunion publique avec les citoyens !

 

Le rendez-vous avec une forme de démocratie participative citoyenne n’a pas eu lieu !

 

Il me semble que toutes ces interventions du Président (bien seul d’ailleurs !) ressemblent davantage à une campagne électoraliste pour redorer un blason écorné et revigorer « en marche » qui donnait des signes d’essoufflement !

Il y en a encore une douzaine de programmer ! Une pour ouvrir le débat et une pour fermer le ban, c’était ce que je croyais ! En deux séquences d’un one man show, une grande partie des interrogations orales résumaient les divergences de point de vue et levaient les incertitudes ! Et la lassitude ? Y pensez-vous ?

 

Il a quitté SOUILLAC tout en ayant une pensée à l’inventeur du ciment VICAT… Il faut savoir cimenter les fractures ! SOUILLAC, c’est aussi le musée de l’Automate ! Il a évité la visite pour ne pas copier des « automatismes » !

 

Et vous, qu’allez-vous faire de cette possibilité de vous exprimer ?

 

Il est nécessaire de changer de mode de gouvernance (à tous les niveaux !) en y mettant une once active de participation volontaire où le degré reste à définir.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article