Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Il viendrait prendre l’air en Seine et Marne !

21 Janvier 2019 , Rédigé par Delatte JM

Il viendrait prendre l’air en Seine et Marne !

"Je vous le promets, un ticket vous sera donné ! Pas de panique !"

 

C’est ce qui se tramerait dans les coulisses du staff du marathon ! Sachez que je ne suis pas au parfum ! Alors, si tel n’était pas le cas, faites l’effort de me pardonner !

 

Oui, Monsieur le Président, comme vous, « tout briard que je suis, je suis encore bon apôtre ! » Vous êtes picard mais presque voisin cependant ! Je pense que le choix de ce département d’Ile de France correspondrait à mon attente de citoyen. Pourquoi ?

 

D’abord, c’est un département où la ruralité est très présente hormis les quelques grandes villes comme MEAUX, MELUN, PROVINS, CHELLES… C’est un département où il existe encore un clivage entre SUD et NORD ! Nos origines, avant 1790, nous cataloguaient entre CHAMPAGNE, ILE DE France et un chouia d’ORLEANAIS  !

C’était l’histoire des territoires, mais aujourd’hui encore, d’autres « querelles » intestines (surtout politicardes) enveniment le débat et pèse grandement sur des décisions à venir qui ne viennent JAMAIS !

 

Je vais prêcher pour ma paroisse, celle que l’on appelle le Pays de l’OURCQ qui regroupe 22 communes. Lizy sur Ourcq était son chef-lieu de canton avec moult commerces, services publics et un pôle industriel de premier ordre (l’imprimerie de labeur). Tout s’est délité ! Lizy n’est plus chef-lieu de canton. La ville est rattachée à LA FERTE sous JOUARRE. Lizy a de moins en moins de commerces malgré bien des « études » - mais jamais de conclusions portées à la connaissance du public : Il est ignare, il s’en fout ! » relatives à la reconquête des centres bourgs. Lizy a perdu (avec MARY SUR MARNE) une grande partie des effectifs de l’imprimerie de pointe (voici pourquoi, Jean DIDIER voulait une pyramide !) qui avec l’aide de la collectivités (rachat de la Pyramide, achat de 2.500 m² de bâtiments ) tient encore à bout de bras une industrie qui, à terme, pliera bagages ! L’impression de quotidiens, de pubs papier ne pourra pas résister au NUMERIQUE ! Conscient de ce problème, nos élus communautaires avaient engagé une possible métamorphose en misant sur une zone logistique de 57 HA à proximité d’un échangeur autoroutier sur le A4. L’initiative remontait à Monsieur Pierre MEUTEY, il y a plus de 20 ans : Les EFFANEAUX !

Des « combats » dignes de la tartuferie (entre PAYS de L’OURCQ et PAYS FERTOIS, des frères devenus ennemis ! ), des combats d’arrière-garde en matière d’écologie sans menace réelle et sérieuse sur ces petites bêtes (Il y avait à proximité des campements de crapauds sonneurs à ventre jaune ), des recours administratifs à la limite de la caricature pour ne pas dire forfaiture où, le dernier en date porte sur le tracé d’un ru qui n’a jamais existé !

Et tout ce cirque fait que le territoire se prive de centaines d’emplois de proximité !

 

J’allais oublier tous ces discours sur la méthode de nos politiques ou assimilés de tout bord lors de chaque séance de vœux. Depuis des années, c’est la même ritournelle :

  • Le dysfonctionnent et le délabrement des services des « tortillards» de la LIGNE « P » (la pestiférée entre MEAUX et LA FERTE MILON) où de la SNCF à la Région, en passant par les représentants nationaux, les députés dépités, RIEN NE BOUGE que du BLA BLA CAR !
  • Les EFFANEAUX ou l’Arlésienne !
  • Le commerce LOCAL qui disparaît petit à petit
  • Les services publics qui foutent le camp
  • Les médecins qui rechignent à s’installer en terre briarde…

 

Je me devais également d’ajouter une touche de « provocation » en mettant en avant les sujets qui fâchent :

 

  • L’écologie et l’usage du glyphosate par certains de nos agriculteurs (80 tonnes en 2017 pour 56 % de terres agricoles…)
  • La refonte du cours naturel de la rivière OURCQ en y supprimant tous les vannages et en « aménagement » le lit (qui ne sera plus qu’un ru) et les berges à grand renfort d’argent public !

 

Voyez, Monsieur le Président, l’homme de synthèse que vous êtes, les principaux thèmes que nos élus ruraux pourraient vos discussions ! J’ai essayé de recenser les quelques sujets qui, pour une fois, sont de l’intérêt général.

 

Des atouts, nous en avons : les pôles de ROISSY et DISNEYLAND ! Transports en commun ? Venez en juger vous-même ! Tout est à repenser mais par des acteurs locaux et non par des technocrates !

 

D’autres projets de territoire peuvent être avancés comme la création d’un parc énergétique dans la zone de réserve foncière des Effaneaux… Cultivez des mégawatts à la place de produits basiques avec engrais et glyphosate ! Pourquoi pas l’implantation d’éoliennes sur certaines zones éloignées de l’habitat… Le territoire s’y prête aussi bien que celui des environs de l’Aisne !

 

J’ai donc laissé, en marge, les difficultés financières de nos communes face aux baisses des dotations, à la paupérisation de notre population rurale, les problèmes de logements insalubres des marchands de sommeil…

 

Une touche profonde de citoyenneté participative pourrait être mise en application pour émettre, anticiper, accompagner des orientations à prendre au sein même des instances communales, départementales, régionales. Les choix « politico politiques » ne sont pas toujours stratégiques !

 

Le bon sens pouvant prévaloir à la connaissance aiguë apprise à l’école de la République !

 

Une conclusion partielle :

 

Le site de la Pyramide, symbole du dieu « Râ ou Rê » pourrait vous permettre de nous éclairer autrement que par les questions redondantes des marathons d’hier ! L’accès y est facile par hélico ! A l’écart en matière de sécurisation ! Surtout n’empruntez pas un A.G.C… vous risqueriez l’A.V.C !

 

Si vous choisissez le « Sud » comme lieu d’accueil, je me plierai à votre choix !

 

Respectueusement.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article