Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Vous voulez être citoyen(ne) à part entière ? Ce message vous concerne !

U R G E N T – Elections futures !

 

La prochaine consultation électorale concernera les élections européennes en mai 2019.

 

A compter du 1er JANVIER 2019, les modalités de gestion des listes électorales vont évoluer : les démarches d’inscription et de radiation des électrices/électeurs seront simplifiées.

 

Vous pourrez, à compter du 1er JANVIER 2019 :

 

- vous inscrire sur les listes électorales à la date la plus proche du scrutin et non au plus tard le 31 décembre de l’année précédente. Un exemple : pour voter lors du scrutin du 26 mai 2019, vous pourrez vous inscrire jusqu’au 31 mars 2019 !

 

- vous déposerez votre demande d’inscription en LIGNE (c’est la rançon du numérique !) sur le site dédié : http://www.service-public.fr et ce quelle que soit votre commune de résidence.

 

Sachez que vous pourrez toujours faire un dépôt et une demande d’inscription par courrier au guichet de votre mairie

 

C’est la mise en place par l’INSEE du REU (qui ne fera pas que des HEU… REUX !) qui signifie Répertoire électoral unique !

 

Désormais, la charge des mairies en matière de gestion des listes électorales se trouvera allégée. Elles n’auront plus en charge :

 

- l’inscription des personnes naturalisées ou des personnes dont l’inscription est ordonnée par le juge ;

- la radiation des personnes décédées, des personnes inscrites dans une autre commune ou des personnes privées de leur droit de vote par le juge.

- d’inscrire les jeunes majeurs (inscrits désormais sur le REU suite au recensement citoyen opéré par les communes, et mis à jour le cas échéant lors de la journée de défense et citoyenneté) ;

Notons que les élections européennes du 26 mai 2019 seront les premières élections générales se déroulant avec des listes électorales extraites du REU

 

Chaque électeur devra alors :

 

- être âgé de 18 ans, au plus tard le 25 mai 2019 ;

- être de nationalité française ou ressortissant d’un autre Etat membre de l’Union européenne ;

- jouir de son droit de vote en France ou dans son pays d’origine, pour les ressortissants d’un autre Etat membre de l’Union européenne ;

- apporter la preuve de son attache avec la commune d’inscription.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article