Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Ma chère Jacline,

J’avais pris pour habitude d’écrire, chaque année, au Père Noël mais des circonstances factuelles ont fait que mes desideratas pouvaient être exprimés de vives voix auprès de messagers en gilet jaune flanqués sur des ronds-points. Ils recueillaient, entre autres, les doléances de celles et ceux qui ne croyaient plus au Père Noël !

L’idée avait fait « tilt » dès le début et des manifestations spontanées avaient vu jour dans bien des coins de France. Tout nouveau, tout beau : La France des « oubliés », des « méprisés », de la « ruralité » formait, enfin, une grande et belle famille qui exprimait, fortissimo, son ras le bol profond d’une fiscalité trop confiscatoire pour les classes moyennes et celles d’en bas, ras le bol des politicards en tout genre et de leurs suppositoires en guise de remèdes à nos maux récurrents depuis des lustres !

Mais les « egos » se sont égosillés en se déclarant l’égérie universelle de ce mouvement spontané devenu lame de fond – et presque tsunami – pour le pouvoir en place qui ne tenait plus en place et risquait de perdre sa place !  L’autorité jupitérienne vacillait mais il fallait encore attendre pour apprécier l’ampleur de cette contestation venue du fond des tripes. Cependant, cette spontanéité, presqu’enfantine, n’a été que de courte durée car certaines et certains venaient de renifler le « bon coup à jouer » pour prendre le leadership et devenir le Leaderprince auto-proclamé sans pour autant chercher à fédérer ! Le « MOI » et les autres… Un « moi » incarné par bien des personnages : Vous chère Dame, Eric DROUET, Priscillia LUDOSKY, Christophe CHALENCON, Benjamin CAUCHY, Laëtitia DEWALLE, Hayk SHAHINYAN et d’autres encore !

Et puis, au fil des samedis qui n’agrégeaient plus la foule des premiers temps, où casseurs, voyous arboraient le gilet jaune pour jeter le discrédit sur cette « OLA » de la citoyenneté, vous avez pris le parti de passer à l’abri des projecteurs et laisser ainsi le champ libre aux autres. Par toutes ces manifestations devenues intempestives, la ferveur du public s’est effilochée ! A force de pousser le bouchon trop loin, on n’attrape plus le poisson !

Je suis un simple citoyen, bloggeur, qui demeure dans l’ombre. J’ai eu ce privilège d’être dans le phare des projecteurs quand je représentais la boutique de la Chiraquie ! Et puis, ce fut l’étincelle ! Le court-circuit ! Le fusible venait de sauter… C’était en 1981 ! Je venais de prendre conscience que le « pion » avait été floué par les stratèges des stratégies politiciennes ! Je m’intéresse toujours autant à l’actualité et celle des « gilets jaunes » m’avait quelque peu réconcilié avec une forme de « militantisme » à minima !

Vouloir, à tout prix, mener un « combat » qui ne viserait qu’à mettre KO par forfait ou par la force le Président de la République, c’est tromper l’esprit initial de ce mouvement qui n’attendait que des mesures simples, rapides à mettre en œuvre, pour regagner une once de pouvoir d’achat ! Le citoyen gilet jaune ne croit plus au Père Noël, il abhorre le « politicard », le « donneur de leçon » ! Du concret, car la jacasserie, il s’en moque !

Oui, ma chère Jacline, vous voulez user de votre professionnalisme d’hypnothérapeute pour endormir des gilets jaunes en osant créer un nouveau parti politique au nom pimpant de « bouton d’or » ! Vous en serez l’égérie !

Et les autres ? Vous en ferez QUOI ?

Eux aussi vont se mettre à créer des « micros partis » dans les tons de JAUNE ? Du jaune citron au jaune absinthe, en passant par le jaune paille ! On sombre dans la caricature et je crois que le gouvernement, durant cette trêve des confiseurs, suspend son vol au-dessus du nid des coucous pour mettre à pertes et profits un mouvement qui venait du fond des entrailles à la rentrée ! Il mise sur le déchirement de ses acteurs et actrices pour récupérer la mise en montrant que sans structure déclarée, il est IMPOSSIBLE de s’inviter dans le débat public !

Chère Jacline, ne mettez pas d’huile sur le brasero de fortune des quelques gilets qui s’inscrivent dans la durée de la dureté. La solidarité, l’humanisme retrouvés autour d’un feu de palettes, c’est super mais ce pique-nique hivernal ne pourra pas durer éternellement ! Vous avez été, comme Priscillia, l’un des flambeaux de cette grande manifestation populaire. Sachez donc mesurer votre attitude et votre aptitude avant d’entreprendre unilatéralement une mesure d’ordre personnel et non communautaire !

Je l’ai écrit maintes fois, seul un grand rassemblement permettra l’émergence de ce mouvement pour élire au sein d’une entité communale, départementale, régionale, des « messagers » nationaux. Oui, une confédération indépendante de tout parti politique ! Ils sont tous à l’affût pour le coup de grâce avant les « Européennes » de mai 2019 ! Un soupçon de jaune avec le bleu, le rouge, le vert… Pourquoi pas pensent-ils ! Une aubaine pour les uns et un bâillon pour les autres !

A l’aube de cette nouvelle année – sans avoir recours à Madame SOLEIL – permettez moi de vous souhaiter une année 2019 pleine de bonheur et de félicité.

Bien à vous.

Cordialement.

Ne jouez pas au bourreau quand on s'appelle Mouraud ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article