Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Le placide.com

Le placide.com

Ouvrez le ban !

 

Emmanuel MACRON est né le 21 décembre 1977. Il appartenait donc aux toutes dernières classes d’âge encore soumises à la conscription, puisque celle-ci a été suspendue, en 1996, et officialisée en 1997, sous la présidence CHIRAC pour « tous les Français nés après le 31 décembre 1978 ». 

Aujourd’hui, il est devenu le premier chef des armées de la Ve République sans avoir exercé son service militaire. C’était l’année de la transition !

 

Fermez le ban !

 

J’ai appris la novlangue avec l’académie macronienne ! En effet, je ne savais pas que l’on pouvait employer « itinérance » pour remplacer « itinéraire » ! Je peux mourir moins bête ! Ce que je déplore c’est ce côté instrumentalisé à outrance de « l’itinérance mémorielle » qui allie des images d’un passé douloureux et celles d’un présent qui se voudrait « bleu azur » ! Camper le rôle du petit général (Il est le chef des Armée !) sur des lieux historiques mémorables dans onze départements n’était pas – à mon humble avis – une bonne séquence commémorative de cette victoire après cinq années de luttes sans merci ! On fête ce fait d’histoires à 19 millions de morts, depuis 2014 avec, d’année en année, des « séquences imagées de reconstitution » presqu’aussi longues que cette putain de guerre ! Que la fin de cette boucherie soit hautement saluée par une grande manifestation nationale, je le conçois car il est nécessaire de ne pas mettre au rencard cette épopée sanguinaire et le sacrifice des anciens. Le devoir de mémoire doit durer !

La caravane macronienne se véhicule d’un lieu à un autre avec, au passage, quelques séances de « bain de foule », de « selfies », de « poignées de main », « d’engueulades » ou d’échanges un peu vifs ! Commémorer ou restaurer son image souffreteuse, Monsieur le Président ? C’est aussi la question que l’on peut se poser ! Ah ! Il n’est pas facile de communiquer ! Une phrase, un mot vous échappent et vlan, c’est la cata annoncée ! Le Benjamin-Blaise (pas PASCAL !) de ST REMY la VANNE, non de Saône et Loire, celui qui parle de « clopes et de Diesel » (super marque au slogan : For successful living) l’a appris à ses dépens dans son cafouillage au sujet de « PETAIN », source d’une autre polémique, qui, à mon sens, n’avait pas lieu d’être quand on se place UNIQUEMENT à la fin de la guerre en 1918 ! Oui, ce personnage, à l’époque, figurait parmi les 8 généraux de la grande guerre. Je vous en redonne les noms : FOCH – FAYOLLE – FRANCHET D’ESPEREY – GALLIENI – JOFFRE -LYAUTEY – MANOURY – PETAIN !

 

Attendons la fin de cette longue séquence de commémoration pour commenter ! Mais une question se pose : « Continuerons-nous à célébrer la mémoire des poilus dans les prochaines années ? » J’ai un doute ! Le Président ne parle-t-il pas déjà des maux de l’entre-deux guerres ?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article