Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Feuilleton : La rivière enchantée – épisode 2

ça y est ! Ils ont ouvert les vannes et le flot passe dorénavant par le bras artificiel du moulin (au 2ème pont).

Au 1er pont, seul un filet passe ! On s’éloigne de la crue de 1910 !

Au pont vert, vous pouvez pratiquement passer à gué ! Attention de ne pas vous noyer !

Ceci me rappelle de « vieux souvenirs » quand l’Ourcq était mise en chômage pour réfection des vannes ou pour curage du cours d’eau par la fine équipe DARCHE/DAVID ! Les garnements (dont je faisais partie…), les pieds dans l’eau, partaient à la pêche des caisses de balles de LEBEL que de vaillants soldats avaient jetées par-dessus bord pour se débarrasser du fardeau ! Au lavoir (Eh oui, il y avait un lavoir !), à quelques mètres du pont, un cadenas nous servait de tenailles pour casser la balle et faire des tas de poudre noire que l’on enflammait après ! L’étui était ensuite « revendu » à Madame MASSINGER ! « Jeu idiot », bien sûr ! Totalement déconseillé !

Aux vannes St HUBERT, les aiguilles n’ont pas encore été enlevées. Un peu d’eau passe par le cours naturel de la rivière !

Je suis allé dans le chemin de Villers mais l’eau n’a pas encore trop baissée.

J’attends donc, avec une certaine impatience, l’ouverture de l’ensemble des vannages pour mesurer les hauteurs d’eau et apporter un peu d’eau à mon moulin ! Je ne suis ni un ingénieur hydrogéologue, ni un ingénieur hydrologue… Je ne suis qu’un simple clampin qui connaît la rivière OURCQ surtout dans ses derniers parcours avant sa confluence avec la MARNE.

Pour VOUS, voici quelques illustrations. Elles sont « libres » de droit !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A demain, peut être !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article