Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Nicolas se casse !

Marre du milieu humide de la jungle des politicards, marre des crocodiles à petites gueules, marre de fermer sa gueule et d’avaler des couleuvres, Ushuaïa quitte les ors de l’hôtel de Roquelaure pour reprendre sa liberté de paroles et le large- qu’il n’aurait jamais dû quitter - ! Sans tambours, ni trompettes, il balance sur les ondes « Je ne pouvais plus me mentir à moi-même… »

 

Sincérité et constat d’échec après avoir été ministre pendant 1 an, 3 mois et 11 jours ! Loin d’être un « écervelé », il a malgré tout mis beaucoup de temps à dire : « STOP ! Arrêtez de m’enfumer ! »

 

Contrairement aux « autres Présidents », auxquels il avait dit « NON », il a accepté d’entrer au gouvernement en prenant la troisième place dans l’ordre protocolaire.

Qui disait « accepter », acceptait « cautionner » car avec MACRON 1er, il faut toujours dire « Oui Monseigneur, il en sera fait selon votre désir » ! Les politicards défroqués ne sont pas du genre à discuter ! Les doigts sur la couture… Tout ce que j’exècre !

 

Sans pour autant tomber dans le pugilat Mélenchonien systématique, sans être à la solde de qui que ce soit, sans être l’apôtre d’une chapelle, sans être le critique tout gratuit, le meilleur de l’être humain, c’est son authenticité, sa sincérité ! Il arrive un moment, dans sa vie, où il faut faire le pas et savoir dire « NON » haut et fort en justifiant son choix ! Les coups de tête, les coups de gueule gratuits sont à éviter. Les renoncements ? C’est mentir aux autres comme à soi-même !

 

Je ne me reconnaissais pas dans l’action (minime, disons-le) de ce Ministre qui portait un habit pas du tout tailler pour lui ! Il était davantage homme d’action, homme de terrain qu’homme de réflexion assis le cul sur une chaise capitonnée ! MACRON s’en est servi comme un spot publicitaire, une image de marque ! Pas de pot… Une goutte a fait déborder l’individu qui a cassé sa gangue d’écolo un peu rassis pour fuir les marais boueux d’un monde politique qu’il a découvert au passage et en voie de désaffection !

 

Il va cesser d’être le « gentil » ! Il ouvrira enfin sa gueule et il commencera – peut-être – à dénoncer et à critiquer les « égoïsmes d’une oligarchie dominante et de toutes celles et ceux qui ne cherchent qu’à maintenir intérêts et privilèges ».

 

Il a raison de se foutre du « qu’en dira-t-on », des « éloges » de faux culs !

 

Nicolas, vous pouvez reprendre vos activités sportives ! Enfin LIBRE !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article