Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Des chants aux champs !

Eh oui, la clameur de la victoire des bleus s’est répandue pendant une grande partie de temps sur les Champs Elysées depuis le retour au bercail des tenants de la coupe du monde de foot 2018. Je n’ai pas, pour autant, débordé d’enthousiasme car tout en admettant qu’ils ont maîtrisé le jeu défensif et su attaquer par contres rapides, ils ont « fait le job », leur job car ce ne sont que des techniciens spécialistes du ballon rond ! C’est leur métier et au regard des sponsors, des supporters, ils se devaient de rendre des comptes !

 

Je ne vais pas jouer au « pisse-froid » mais il était grand temps que la plupart des médias cessent de faire monter la mayonnaise et de porter aux nues « l’exploit » !

A toutes les sauces, de l’éventuelle récupération politicienne du Président (pas celui de la FIFA mais de la république…) dans les tribunes moscovites à la longue séquence des jardins de la maison de la République peuplés, pour la circonstance, par les « futures étoiles du ballon rond » souvent issues des quartiers défavorisés, la coupe était pleine ! Pourquoi donc cette « star academy » du ballon rond ? Pourquoi les autres sportifs méritants n’auraient-ils pas droit au même traitement ? Il est vrai que l’exercice du ballon rond est le sport préféré de toutes et tous ! Les « féminines » sont dans l’excellence mais « ils » n’en parlent pas… trop !

 

 

En point d’orgue de toutes ces manifestations, l’annonce de la nomination prochaine des acteurs du jeu du Cirque de Moscou – au temps des Romains et des gladiateurs, c’était à Rome ! – sur les tablettes de la Légion – pas la Romaine – mais d’Honneur… « Ils ont fait beaucoup pour le pays » ! Que Bercy octroie à ces 23 futurs impétrants et au chef la médaille du parfait contributeur à l’élan national par suite des versements des primes exceptionnelles reçues, aux innombrables royalties des sponsors et des friands de publicité à recevoir, je l’aurai compris mais la légion d’honneur, je ne peux pas y souscrire !

 

J’ai beaucoup apprécié la réflexion d’Olivier GIROUD, à ce sujet, qui disait en substance : « Je pense surtout aux combattants de la guerre qui la méritent bien plus que nous ! »

 

Et puis j’aime la métaphore : L’écologie était presque de mise sur les champs où bleuets et coquelicots se côtoyaient. Les papillons survolèrent cette foule massée qui arborait et acclamait les « héros d’une finale » en laissant s’échapper des traînées bleu, blanc, rouge ! Mais à la fin, ces « patriotes » d’un jour sont repartis en oubliant leurs étendards, drapeaux, fanions jetés pêle-mêle sur la chaussée ! C’était l’envers du décor !

 

Les « bleus » font l’unanimité actuellement mais dans 2 ans, lors de la coupe d’Europe 2020 qui se tiendra, à l’occasion des 60 ans de la première, dans plusieurs villes européennes, les médias reprendront la plume !

 

Une page se tourne ! Attendons la suite !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article