Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

A Jack…

Je me devais de faire un petit laïus sur ce pilote émérite qu’à compter notre aviation tant militaire que civile.

 

Né en 1944 - il est mon aîné de deux ans - dans le Maine et Loire, Jack KRINE est devenu un aviateur confirmé dès 1965 où il acquiert la qualif de pilote de chasse dans l’Armée de l’Air avant de devenir chef-moniteur, officier de sécurité des vols, instructeur de combat aérien sur Mirage III. Il participe à l’évaluation en combat des Mirage III et F1 au centre expérimental de Mont-de-Marsan.

 

En 1976, il devient leader solo de la Patrouille de France sur FOUGA MAGISTER.

 

En 1978, il quitte l’Armée et entre comme pilote de ligne chez Air France avant d’être commandant de bord et instructeur sur A320.

 

Devenu Colonel de réserve, il est officier supérieur adjoint au Colonel commandant le SIRPA AIR.

 

Cet as de l’aviation totalise quelque 15.000 heures de vol et enregistre plus de 400 meetings à son actif.

 

Lui n’a pas la Légion d’Honneur mais il est Officier de l’ordre du Mérite National et a reçu la médaille de l’Aéronautique sur 42 types d’aéronefs.

 

Comme tout excellent pilote, il a connu quelques crashs dont un à Saint Dizier sur Mystère IV en juin 1993. Blessé, il s’en sortira et repilotera deux mois plus tard.


Pour la petite histoire, il a raconté comment, le 23 septembre 1975 vers 23 h, il avait observé un ovni lors d’une mission d’entrainement nocturne sur MIRAGE III C aux environs de Cambrai.


Aujourd’hui, il s’associe à la Fédération d’ULM (dont mes amis de VELIPLANE) pour prodiguer ses conseils aux pilotes de ce type de machines.

 

J’ai eu cette chance de partager sa table lors notre rencontre précédant l’Air Show 2018 à ESBLY.

 

Merci encore à Geneviève et Serge pour cet instant privilégié.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article