Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Sept à sept !

Non, je ne vais pas parodier cette émission télévisée, rassurez-vous !

 

Simplement, aujourd’hui, la situation sur le front de la future majorité communale marque l’entrée en lice des deux prétendants à la succession de madame CONAN.

 

J’ai lu, avec grande attention, l’article paru dans « La Marne », le jour du Printemps, consacré à Jean Christophe PIEQUET car il y a un passage obligé : La presse !

 

D’abord, sachez que je ne suis pas l’homme des rancœurs stériles, des rancunes maladives, et encore moins faux cul ! Nous eûmes l’occasion d’échanger, lui et moi, des propos vifs à la suite d’une attaque que je qualifierai de « maladroite » ! Lors de mon séjour de presque trois mois en Mairie de Lizy, nous avons eu cette politesse élémentaire de se dire « bonjour ». Pour moi, l’incident était clos et n’avais aucune raison de poursuivre une guerre de tranchée ! L’armistice, c’est pour bientôt ! Alors disons que je l’ai sonné avant l’heure !

Que certains poussent des cris d’orfraie ne me dérangent pas car, dans cette future élection, il ne s’agit pas d’élire uniquement un maire mais une équipe qui saura se mettre à l’écoute de toutes et tous pour recréer une dynamique lizéenne. Le casting, je m’en fiche pour rester courtois ! Ce n’est pas une émission de télé-réalité mais une élection communale pour une période de 2 ans.  

 

Du côté de « Lizy autrement », ils sont 7 à avoir démissionné pour se relancer dans la course des municipales. De l’autre, « unis pour Lizy », ils sont 7 également à avoir quitté la maison commune pour « se réfugier » sur la liste du « Risorgimento » lizéen. Encore une fois, je ne fais aucun procès d’intention aux uns, aux unes et aux autres ! C’est une question de conscience sans en être un cas !

 

Les propos tenus dans le canard local par Jean Christophe PIEQUET peuvent, dans une certaine mesure, recueillir un assentiment. Lesquels ?

- « Serrer les boulons » car il faudra faire le tour des « nichoirs » qui peuvent être rabotés sans mettre en péril leurs existences premières.

- « Travailler sur le Plan Local d’Urbanisme » en phase avec le SCOT communautaire pour définir un plan MARSHALL du LIZY à l’horizon (pas bleu…) 2030/2050 l

- « Redynamiser la commune » - non pour y créer de virtuels commerces de bouche (ceci est de la compétence communautaire !) – mais en essayant de redéfinir des priorités comme le regroupement scolaire du primaire dans un site unique avec tout le dispositif qui s’y incorpore. La vétusté n’est plus à dire ! Déjà ces écoles existaient bien avant ma venue au monde : « L’école des filles, l’école des garçons » ! Un point à préciser : la décision de fermer des classes n’est pas de la responsabilité de la Mairie ! C’est au Rectorat ! Quand il a fallu fermer la « perception » … Etait-ce la décision de la Mairie ? Rien n’y a fait… La perception s’est nichée à la Ferté !

- « Un développement de l’habitat à contrôler, à maîtriser » car des logements dits « sociaux », à près de 44 %, le seuil légal est largement atteint ! Il en serait de même des bailleurs privés qui transforment et divisent l’habitat de base sans aucun contrôle.

 

La teneur du catalogue sur papier glacé distribué par les membres « d’Unis pour Lizy » sur le « marché » du vendredi et la boulangerie me pousse à l’interrogation. 8 points seraient à retenir. Alors, permettez-moi de les commenter :

 

- « Une gestion financière saine », sur la finalité OK mais ne pas oublier que toutes et tous de l’ex-conseil municipal avaient adopté et voté les budgets présentés sans faire une seule remarque ! Demander un « audit » par un cabinet indépendant coûtera quelque argent (sans subvention possible !). Et on trouvera que… Qui sera responsable ? VOUS !

Solliciter un contrôle de gestion de la CRC me semble être une bonne idée.

 

- « Un véritable projet d’aménagement urbain » ? Le problème soulevé du stationnement est récurrent ! Les rares places sont occupées par les locataires de la rue Jean Jaurès, et quelquefois par les « commerçants » eux-mêmes. Tant qu’une véritable politique du « stationnement » ne sera pas à l’ordre du jour, rien ne changera ! Prenez en compte également les autres rues adjacentes comme la rue des Moulins, la rue A. Briand, la rue A. Thomas, la rue Magu ! Alors, à quand les « états généraux du stationnement » ?

La gestion des ordures ménagères deviendra de plus en plus complexe. Et que faire pour améliorer ? Voir à 15, 20 ans… l’avenir de LIZY ? Il fallait le demander à Madame SOLEIL ! Prenez des exemples récents… Le Grand Paris… Un fiasco annoncé !

 

- « Conserver nos établissements scolaires et trouver une solution pour la cantine »

Vous osez prôner une « promesse » que vous ne pourrez pas tenir en écrivant que le « maintien des établissements primaires et maternels est pour nous une priorité ». Vous n’êtes pas le décideur ! Vouloir, en revanche, envisager une restructuration me semblerait plus adéquate !

 

- « Un nouveau concept pour la foire ». Vouloir lui redonner « vie » me semble être une vue de l’esprit ! Vous n’êtes Lizéen que de fraîche date ! L’idée de faire une foire à l’ancienne ne m’est pas désagréable mais comment reconstituer l’ambiance des années 30 car pendant la grande guerre peu de foires se sont exposées ! Les poilus étaient au front qui n’était pas populaire !

 

- « Attirer de nouveaux commerçants, artisans, entreprises » ! Un caprice (des Dieux tombés sur la tête) ou un rêve enfantin ? Franchement, je vais finir par penser que vous êtes un citadin déguisé en rural ! Vouloir redynamiser le marché du vendredi ? Bon courage ! La compétence du commerce local est celle de la Communauté de Communes ! Vouloir reprendre à des bailleurs les pas de porte transformés en accès logement ou logement ! Bon courage et à quel prix !

Sachez que je suis natif de Lizy d’arrières grands parents et parents commerçants !

Beaucoup ont essayé… Ils ont abandonné ! Qui fera vivre décemment un « boucher, un charcutier, un poissonnier, un fromager » ? La commune en allouant une méga subvention ? Non, ils sont commerçants et pas suicidaires !

Les entreprises, vous allez les installer Où ?

 

- « Une communication nouvelle et diversifiée » ? La Mairie avec sa page « Facebook », mais qui va alimenter le site ? Le site « internet » a le mérite d’exister encore fallait-il lui donner de l’information à moudre !

- « Travailler en bonne entente avec le Pays de l’Ourcq » … Je pense que ce point aurait dû être le premier ! Mais une condition malgré tout : Etre partenaire et non petit soldat le doigt sur la couture ! Je crois que c’est demander beaucoup !

 

Je ne vais pas prendre parti pour une liste ou l’autre.

 

Je suis devenu un spectateur commentateur.

 

N’ayant plus d’accès Internet depuis le 9 mars (faute qui incombe à la Société des Filous Réunis qui n’est pas encore intervenue sur la gestion de l’incident déclaré de la ligne vétuste) j’ai donc publié ce billet du fond de ma voiture, ordi portable connecté à mon mobile, sur le parking d’une grande surface.

 

SFR n’a pas pris son habit de printemps ! C’est l’hiver, le désert, avec SFR !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article