Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

La clique lizéenne !

Je dois avouer qu’il devient très difficile de faire la part de l’information avérée et celle de la désinformation au sujet des futures élections intermédiaires de la commune ! Tant de bruits circulent que la cacophonie s’installe !

On parle de 3 listes, et peut-être même 4 ! Ce n’est plus une fanfare mais une clique attendant la claque ! Pourquoi donc y aurait-il autant de postulant(e)s à l’élection d’un Conseil municipal suite à la démission d’une partie de l’orchestre ? Chacun voulant certainement apporter un dièse ou une croche – sans bémol si possible - à la future partition.

L’harmonie issue en grande partie, de la classe précédente a choisi et mis au pupitre un chef d’orchestre : Nicolle CONAN.

Les récitals initiaux ont, au cours des mois, cédé la place à des concertos pour violons où les virtuoses de l’archet se sont métamorphosés en archers et dirigé leurs flèches contre le chef d’orchestre qui ne maîtrisait plus la baguette. De l’harmonie initiale, nous sommes passés à la cacophonie générale !

Arrêtez donc de tirer unilatéralement sur le chef d’orchestre ! Connaissez-vous un orchestre, une harmonie qui n’aient jamais enregistré un « couac » ? N’y a-t-il pas eu, au cours de ces concerts, quelques musiciens qui auraient confondu dièse et croche dans leur partition ? Hier, l’orchestre était sur le podium, il se retrouve aujourd’hui dans la fosse !

Alors comment refonder une harmonie municipale quand il y aura de 87 à 108 auditions à mener ? Instrumentaliser s’avère toujours plus facile que de fournir les bons instruments !

Cependant, le chef d’orchestre pourrait envisager de créer une nouvelle partition pour promouvoir un premier violon dans un orchestre philarmonique rassemblé.

Je profite de cette séquence musicale pour vous signaler que :

L’Office culturel de Lizy vous propose une sortie à la PHILARMONIE de PARIS (salle Pierre BOULEZ) le samedi 17 mars pour un concert « Oiseaux de feu » Oiseaux réels, oiseaux rêvés… L’Orchestre Pasdeloup entremêle en toute liberté inspirations naturalistes et évocations fabuleuses dans ce concert inouï, comme une invitation à virevolter entre les langages romantiques et contemporains, avec des textes choisis et dits par l’ornithologue Guilhem Lesaffre, et une composition sonore réalisée par l’audio naturaliste Fernand Deroussen.

Renseignements et réservations (38 €) :

 

- par téléphone :01.60.01.76.14

- par courriel : officeculturel.lizy@orange.fr

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article