Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Prémonitions ?

Sans avoir, comme l’adage le dit, « fait fort » dans l’excès de bouffe et de boissons, j’ai, malgré tout, eu un court sommeil agité ! Même le comprimé effervescent « Alka Seltzer » n’a pas procuré l’effet escompté !

 

« Alors, raconte ! Dis-nous ce qui s’est passé ! »

 

Cette Saint Sylvestre est l’instant des vœux. D’habitude (bonnes ou mauvaises), j’attends toujours les douze coups de minuit pour me ruer sur le téléphone et commencer la sempiternelle course des « bons vœux » ! Bizarre, il n’y en a jamais de mauvais !

Catastrophe en ce 31 décembre 2017, en zone rurale, il y a encore des endroits où les ondes ne passent pas ! Eh oui, dans les zones vertes, il existe des zones blanches ! Non, ce n’est ni à cause de la neige, ni du givre mais d’endroits où les magnats (pas les magnanimes de la mansuétude… Les fricards de la téléphonie sans fil !) s’en foutent complètement ! « Pas rentable ! » Donc, point de S’est Moi Simplement, oui, vous l’avez deviné le S.M.S ! C’est le truc de communication à la mode ! Je suis comme les autres ! J’ai copié la facilité. A croire que la parole coûte plus que l’écrit ! Bon passons ! Ce fut, je crois, un élément déclencheur de cette agitation nocturne. J’avais manqué à l’appel !

 

Quand on ne dort plus, votre esprit se met à vagabonder ! Il se barre trop souvent dans les chemins creux et boueux sous un ciel de plomb. Ce fut donc le cas ! Alors, je vais essayer d’être pragmatique et de reprendre les éléments.

 

D’abord les vœux du Président à 20 h, au moment où l’on se nippe un peu pour se donner un air de fêtes ! Inacceptable ! A revoir ! Il peut, lui aussi, attendre les 12 coups de minuit pour nous sonner les cloches ! Non, je n’étais le 11,200.001ème spectateur rivé au poste pour boire les « bonnes » paroles ! J’ai passé l’âge tendre et têtes de bois pour écouter de belles promesses ! Et cette sacro cérémonie des vœux va se poursuivre pendant près d’un mois !

 

Alors, j’ai fait des paris (pas du grand Paris de la hautaine Hidalgo). Et c’est à cet instant précis que mon esprit (en manque ? Je ne le crois pas !) s’est mis à vagabonder. Des voix étranges se sont mêlées aux images !  

 

J’entends, avant l’heure, les discours bien rôdés de ceux qui ont en charge une partie de notre quotidien. « Hormis le pognon que l’équipe Macron nous confisque, tout va pour le mieux dans vos communes » ! Les caïds, les maîtres à penser, les Rodin du siècle, nous ont supprimé le ramassage des déchets verts pour une ligne budgétaire qui sera moindre mais qui transférera le coût - en exponentiel - des dépôts sauvages (Ouais ! Sauvage !) à la charge du département ! Bravo !

Il en sera de même pour la fréquence de collecte des autres déchets ! Dans la mesure de leur possibilité, « ils » vont vous filer des containers « new-look » qui seront bientôt équipés de la petite puce qui permettra de mesurer votre degré de pollution ! Eh ouais, vous allez payer une taxe supplémentaire ! Bravo !

 

« Ils » appellent ceci, les économies d’échelle !

 

J’entends que la ligne « P » - la ligne « pestiférée, Meaux – La Ferté Milon » - grâce aux interventions et surtout à la réunionite des petits chefs chargés d’une « mission » au sein des ateliers communautaires sera baptisée – par la volonté de la Madame Ile de France Mobilités – la ligne « P comme PILOTE » ! « Ils » sont allés jusqu’à demander au moineau en chef de la SNCF (il pépie !) de rendre ses outils de Chef de Gare ! C’est sa faute si tous nos grands voyeurs haut fonctionnaire ont misé sur le TGV ! Les réseaux annexes sont secondaires ! Pure vérité ! Et pourtant, ce sont eux qui permettent à bon nombre de nos concitoyens d’aller bosser avant d’aller à Pôle emploi faute de moyens de locomotion !

 

J’entends que nos routes rurales, en particulier, sont de plus en plus dégradées ! Eh oui, « Ils » gèrent nos routes rurales en bon père de famille en laissant des cars inadaptés à nos structures rouler ! Ceux-ci ne sont pas « Haut fonctionnaire » … ils suivent le doigt sur la couture !

 

C’est le discours récurant de chaque séance de vœux !

 

Tout comme l’est le sujet – encore d’actualité ? – des « Effaneaux » fanés ! Que d’argent publique englouti pour rien ! Que d’études payées (si vous en connaissez le coût, ayez le courage de l’annoncer) pour rien ! Pourquoi avoir tant tardé pour ce projet ! C’est de l’Alexandre DUMAS… 20 ans après… Villers-Cotterêts… c’est à proximité ! Arrêtez donc de nous mener en bateau ! Vous les décideurs vous auriez dû avoir plusieurs cordes à votre arc ! C’était votre devoir d’anticiper ! Votre engagement est de l’ordre de 8 millions € ! Combien de panneaux photovoltaïques auraient pu être installés depuis ?

 

Et puis, je ne pouvais vous dire combien je crains de sortir la nuit ! J’ai, en face de ma demeure, un magnifique poteau béton qui sert depuis bientôt 7 mois, de tuteur à la végétation ! Le maire avait osé me dire « qu’il croyait que c’était une ampoule de grillée » alors qu’auparavant, lors de ma première réclamation en mairie, il m’affirmait que la société chargée de l’entretien l’avait purement et simplement démonté pour le remplacer ! Par contre, pour illuminer l’abri bus avec des guirlandes de Noël… On ne lésine pas !

 

Prémonitions ? L’avenir – proche – le dira !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article