Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

D’accord ? Pas d’accord ? C’est bien humain !

Non sommes les rois de la conjugaison ! Le verbe du 1er groupe « gueuler » nous savons le conjuguer à tous les temps, à toutes les sauces, à toutes les occasions ! L’être humain, quel que soit son genre, n’est jamais content de son sort, de ce qui lui arrive, des décisions prises ! Il est toujours la première « victime » sans jamais se sentir coupable ! C’est merveilleux de penser de la sorte ! Depuis des années, nous serions devenus des « anxiogènes » permanents ! C’est de loin, la maladie la plus fréquente ! Inoculée par les maîtres de l’art - nos politiciens - elle fait des ravages dans l’esprit des gens en laissant penser que tous nos maux viennent des autres ! Ridicule !

Les « urgences » ne peuvent guère soigner ! Les déserts médicaux n’en ont guère les moyens ! Et comme un « Gavroche » des temps modernes, on chante : « C’est la faute à Pépère, si je suis tombé par terre ; c’est la faute à Macron si je suis sous les ponts… »

Tout sujet oppose et la moindre « réponse » s’exprime en vitrine au vitriol. Des exemples ? La condition de certaines femmes dans l’épisode « balance ton porc » ! L’abaissement de la vitesse sur route à 2 voies de 90 à 80 km heure ! La politique « migratoire » du gouvernement ! Notre Dame des Landes…  

TOUT oppose sans aucune recherche d’un consensus ! La critique avant tout ! « Je n’ai pas envie de réfléchir ! Je gueule ! Je vocifère ! Je « manifeste » un peu ! Et au final ? Je m’en fous ! »

C’est quoi toutes ces histoires avec le « viol » des femmes ? 20 ans après en avoir été victime (OUI, VICTIME !), vous osez dénoncer le petit connard, le petit mec, le petit chef, qui s’est permis de vous FORCER à subir ses phantasmes de « dérangé sexuel » ! Mais, Mesdames, où était donc votre courage ? Le droit de cuisage… Même s’il n’a pas totalement disparu dans certaine sphère dite de la haute… n’est plus la règle de l’avancement ! Les « promos canapés » et petits fours… C’est presque fini !

Va-t-on vers la pudibonderie outrée ? Loin de perpétuer la culture de la femme objet, la culture du viol, j’en arrive à me poser la question : « Mais à quoi peut bien corresponde la galanterie française ? » Serait-ce devenu un symbole de domination ? Non, je ne le pense pas ! Tout y passe dans la relation avec la femme ! Une chanson de MON époque : « Pour un flirt avec toi… Je ferais n’importe quoi » (Delpech 1971 ?) Les « féministes » ne se sont nullement exprimées ! Encore mieux : Je me souviens pour l’avoir dansé ce slow, « la drague », cette sublime chanson de Sophie DAUMIER et de GUY BEDOS en 1972 ! Allez, rappelez-vous les « dragueurs » (oui, je l’ai été… Dragueur et ne m’en suis jamais caché ! Mais je connaissais les « limites du respect mutuel ») :

Sophie DAUMIER.: Qu'est-ce qui est collant ce type
J'dis rien parce que je n'veux pas faire de scandale
Mais alors quel pot de colle !
Y s'fait des idées ou quoi ?
J'ai accepté de faire cette série de slows avec lui
Pour pas faire tapisserie d'vant les copines
Mais alors… j'en vois plus l'bout !

 

S.D.: Ca n'en finit pas !
Qu'est-ce que je regrette d'voir dit oui à c'type
En plus y s'est aspergé d'eau de toilette
Mon Dieu ! j'sais pas ce que c'est cette eau de toilette, mais alors…
Drôlement incommodant !

 

S.D.: Pas du tout mon genre ce garçon
Moi j'aime les grands blonds alors j'suis servie
Comme métèque on ne fait pas mieux
J'suis sûre qui doit être Libanais ou quelque chose…
Quelle horreur !
Et puis alors il me donne chaud à me coller comme ça
Et vas-y que j'te colle, et vas-y que j'te colle

 

Guy BEDOS.: Mine de rien j'suis en train d'emballer moi !
J'emballe, j'emballe sec
Allez ! vas-y Jeannot ! Attaque ! Attaque ! Ca marche ! Ca marche !
Accroche-toi Jeannot ! La nuit est à nous…

 

G.B.: Elle est pas mal ma cavalière
Elle est pas terrible, terrible, mais elle est pas mal
Pour une fois j'ai pas hérité de la plus moche
Y a pas longtemps j'me suis coltiné une géante toute la soirée
Au moins celle-là elle est à ma taille
Elle est pas terrible, mais elle est à ma taille

 

G.B.: Dommage qu'elle ait les mains moites
Ça m'gène pas des masses, mais elle a les mains moites
C'est parce que je dois lui faire de l'effet
C'est l'excitation, ça !
J'vais lui mordiller le lobe de l'oreille
Si elle m'fout pas une baffe c'est qu'j'ai ma chance
Ouais ! C'est pas dans la poche ! Faut s'accrocher
Accroche-toi Jeannot

 

Bien évidemment, il y avait des « codes » de bonne conduite ! Dragueur ? Oui mais pas des rustres, des balourds, des Bêêêê…tes, des brutus, des grossiers, des malotrus, ou des sauvages ! La plaisanterie… On ne la poussait pas ! Le refus n’avait rien de dramatique ! Franchement, toutes ces confessions « intimes », bien des années après les faits, sont d’un tel niveau que je ferme le débat aux ébats subis sans avoir osé rapporter les faits délictueux en temps et en heure ! 20 ans après ! Un non-sens !

L’abaissement de la vitesse de 90 à 80 km/h sur nos 400.000 kilomètres de routes secondaires dites à deux voies sans séparateur, sans aménagement aura-t-il un effet positif sur la courbe des « morts sur nos routes » ? Il est un point à souligner (car je ne voudrais pas être taxé de propagandiste) le réseau est ACTUELLEMENT celui qui enregistre le plus de mortalité routière. Je cite : « En 2016, plus de la moitié de la mortalité routière (55%), soit 1.911 personnes tuées, est survenue sur les routes bidirectionnelles hors agglomération, majoritairement limitées à 90 km/heure », explique une note aux préfets de la Direction de la sécurité routière citant le rapport annuel de la sécurité routière.

De mon « point de vue », je n’ai pas la certitude que cette mesure fera baisser le nombre de tués ! On touche au « portefeuille » avec les flashes qui n’en finiront pas de « crépiter » ! Nos routes deviendront psychédéliques ! Si le pognon récolté suite à notre irrespect de la loi allait encore aux hôpitaux pour soigner la traumatologie routière… On pourrait dire « pourquoi pas » ! Mais ce sera comme la « fâcheuse » vignette des vieux… cons ! Il est vrai que « frontalement » la traumatologie serait moindre si les deux véhicules roulaient à 80 km/h ! Un choc à 160, c’est mieux qu’à 180 ! L’avenir le dira ! Mais, un fait est certain, il faut mener des actions davantage ciblées sur les chauffards alcooliques, drogués ou le jeune connard qui se prend pour un Sébastien Loeb en vous faisant un doigté d’horreur ou un bras armé ! J’ai récemment connu le doigt d’horreur avec une nana au volant d’un tas de ferraille ! Passons !

La politique « migratoire » ? C’est quoi ? Laissons le côté affectif et émotionnel ! Les images du petit « Aylan » (septembre 2015) ont fait le tour du monde ! Combien d’autres jeunes et moins jeunes ont connu ou connaissent encore les charybdes et Scylla de la fuite par la Méditerranée ? Je ne vais pas me lancer dans un long débat philosophique car on assiste à une véritable kermesse des chapelles de tout bord ! « Trop à droite – pas assez à gauche – trop laxiste – trop facho – et encore et encore ! » le sujet est sensible mais attention « aux faux bons sentiments » (E.M) ! Est-ce un réel déni d’humanité ? A vous de juger ! Cependant, un chiffre et un seul : 100.000 demandes d’asile en 2017 (Source OFPRA) dont 43.000 en protection et 57.000 en refus ! Mais oui, je l’anticipe votre question : « Où sont passés les 57.000 déboutés » ? Les caravelles de Christophe COLOMB (ancêtre de Gérard ? Fakes news !) n’ont pas suffi à embarquer pour débarquer ce flot inéluctable d’humains à la recherche d’un Paradis hypothétique ! Ils s’évanouissent dans la nature et deviennent les « proies » des nouveaux négriers des entreprises de BTP en particulier ! J’assume pleinement mes propos car j’ai connu ce milieu qui a perdu totalement son âme !

Quand ils élèvent le discours vers moins de laxisme et plus d’autorité, ils font du « Valls » ! Ils fricotent avec la « Marine » (elle vous mène en bateau à défaut de raccompagner les migrants recalés) ! Ils font pire que Sarkozy ! C’est la future politique d’un Wauquiez… Incompréhensible ! Un charabia qui n’a pour objet que de noyer le poison ! Qui, mais qui aura l’audace, le courage, d’aborder ce sujet complexe et clivant en bonne intelligence ? Je vous laisse deviner la réponse car je ne l’ai pas !

Pour finir, les impôts ! Exit la taxe d’habitation ! Mais contrairement à ce qui avait été annoncé, ce n’est pas demain mais sur 3 ans ! Et petit couac de la Madame « il y aura à la place, un impôt plus juste » ! La réaction ne s’est pas fait attendre : « Oh ! La petite dame ! c’est mon domaine et je le dis à celles et ceux qui voudraient me croire, qu’il n’y aura pas d’impôt nouveau durant la mandature du Président » ! Attention, aux fakes news Monsieur Le Maire… Tout sera dans le vocabulaire employé : Ils ne parleront plus d’impôts mais de taxes !

C’est le début des rituelles séquences de vœux dans les communes qui peuvent encore se le permettre ! Alors « Profitez de la table, des petits fours, de la galette, du champagne car dans un an, ce ne sera plus qu’un souvenir ! »

Allez, en chanson maintenant :

« Souvenirs, souvenirs 
Je vous retrouve dans mon cœur 
Et vous faites refleurir 
Tous mes rêves de bonheur »

J.H 1960

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article