Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Un p’tit train s’en va dans la campagne !

Oui, vous l’avez reconnu ce titre de chanson d’André CLAVEAU… En voici un extrait pour notre plaisir de réentendre des chansons d’hier au thème d’actualité ;

 

Un p'tit train s'en va dans la campagne 
Un p'tit train s'en va de bon matin 
On le voit filer vers la montagne 
Tchi tchi fou tchi tchi fou 
Plein d'entrain... 

Quand les « anciens » de la mythologie grecque parlaient d’aller de Charybde et Scylla, nous pouvons dire aujourd’hui de Meaux et Milon ! Eh oui, depuis des lustres les problèmes de cette ligne « Pestiférée » avec un « P » majuscule sont récurrents. Le combattant, Victor ETIENNE, semble baisser les bras car je pense qu’il en a ras la marmite d’entendre les mêmes refrains lors des séances de vœux ! Nos chers élus (députés, présidents de Conseil départemental et régional, vice-présidents de commission transport…) organisent des « tables rondes » d’où rien de concret immédiat ressort ! On festoie, on discute, on s’arrange… Et pendant ce temps-là, à l’arrivée des premiers frimas, les pauvres voyageurs sont contraints de subir leurs méfaits : Les gares sont fermées ! Pas de possibilité de se mettre un peu au chaud ! Pour corser le tout, les belles machines font la gueule malgré des milliers d’euros dépensés (je ne dis même pas investis !) pour la remise en l’état de grâce du ballast et du rail ! Une gabegie organisée car sans réel projet derrière !

 

La situation de la ligne MEAUX – LA FERTE MILON est cocasse et kafkaïenne. Le matériel roulant – hormis quelques AGC récents – est désuet et inadapté ! Encore des rames « inoxydables » (l’inox, ça dure longtemps !) pour les heures tendues !

 

Les retards, les suppressions de trains sont le lot (quel est le « con » qui organise ce genre de loto ?) quotidien des aventuriers de la ligne perdue ! De source journalistique, il y aurait eu 23 suppressions de train dont 19 du 27 au 30 novembre ! Inadmissible !

Et dire qu’il faudra que les usagers patientent encore 3 ans (minimum) pour récupérer les belles rames de la ligne de Provins et du chef de gare Christian JACOB !

 

Franchement, on se fiche de l’usager ! On le sollicite pour emprunter les transports en commun et il est de plus en plus pénalisé ! On marche sur le cul ! Et ceci d’année en année !

 

Non, Mesdames et Messieurs les « politiques » de tout bord, vous n’avez plus le droit de mener les passagers de la pluie, du vent, des frimas dans des galères ! Arrêtez de leur raconter des sornettes qui ne vous donnent que des allures de « menteur » !

 

Comme je regrette la suite qui arrivera à grands pas :


« La garde-barrière agite son drapeau rouge 
Pour dire bon voyage au vieux mécanicien 
Mais dans les wagons nuls voyageurs ne bougent 

Car ils prennent tous le car et le train ne sert à rien... »  C’est pour bientôt !

 

Ils sont fortiches tous ces « petits serviteurs » au titre ronflant de « vice-président » qui ne font que dégrader les voiries communales rurales par leur attitude condescendante envers la sphère parisienne ! « Ce n’est pas moi… C’est la Région » !  Ce sont les premiers qui autorisent les transports par des moyens inadaptés sur nos routes ! Et nous payons leurs errances ! 

 

Vous, vous n’avez droit qu’au bas-côté alors même quand celui-ci est impraticable !

 

Mais quand allons-nous dire NON à cette dictature qui nous pousse vers le fossé ?

 

Bien sûr, nos très chers élus, vous tenez à vos prébendes !

 

Alors, aux futures séances de vœux, trouvez d’autres sujets que ceux qui fâchent !

 

A bon entendeur, bonne lecture !

 

Et dire qu’il y a encore quelques années (Jeff, tu dois t’en souvenir !) cette ligne ne décriait pas les chroniques ! Et pourquoi ne pas appeler LONGUEVILLE pour remettre nos belles locos à vapeur sur le réseau ? Non ! Je plaisante !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article