Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

11 Novembre 2017 ? On tourne la page !

Eh oui, cette magnifique exposition « éphémère » s’est tenue pendant 3 jours. Elle vient de fermer ses portes. Il faudra attendre 1918 pour achever cette reconstitution d’une guerre atroce. Toutes les guerres sont atroces mais celle-ci l’était certainement davantage.

Un coup de chapeau aux enseignantes et enseignants qui ont su mobiliser (pour la bonne cause !) des collégiennes et collégiens afin de « découvrir » les horreurs de cette première guerre mondiale qui a fauché quelque 10 millions de morts et disparus et 8 millions de blessés et d’invalides. La France a subi de lourdes pertes : 1,45 million de morts et disparus, 1,9 million de blessés et d’invalides !

Encore un grand merci aux « collectionneurs » présents et passionnés, conservateurs de notre histoire aussi tragique fut-elle ! Ils furent d’excellents pédagogues !

Une page se tourne. Le dernier cycle de cet événement que nous célébrons tous les 11 novembre s’achèvera le 11 novembre 2018 pour le centenaire de cette guerre.

Que fera-ton après cette date pour entretenir cette flamme de la connaissance et de la reconnaissance envers ceux qui se sont battus pour nos libertés sans oublier toutes les victimes collatérales innocentes de cette folie des hommes !

Il est évident que tous ces objets collectionnés et jalousement conservés ne pourront pas trouver leur place dans les musées existants. Il est également certain que nos communautés et communes ne pourront pas s’offrir un hall d’exposition permanent ! Devrons-nous, pour autant, accepter de célébrer un « 11 novembre » comme n’importe quel jour ordinaire ? Qui, des générations futures et suivantes, saura se rappeler ce qu’était le 11 novembre ? Un jour chômé, férié et payé ? Merci pour le devoir de mémoire !

Je n’ai ni connu 14-18, ni 39-45 mais l’enseignement de l’Histoire de la France à l’école ne nous dispensait pas d’assister à cette commémoration du 11 novembre, en bordure du monument aux Morts, en rang, et en prononçant cette phrase laconique « Mort pour la France » après la lecture du nom d’une victime de cette folie meurtrière !

Ce type de rassemblement n’existe plus. Il s’est fondu dans les us passés.

Alors que restera-t-il pour ces commémorations futures si on leur enlève l’image ?

C’est l’image qui frappe notre imaginaire, ne l’oublions pas !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article