Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Un Grand PARI ? Non merci !

17 Octobre 2017 , Rédigé par Delatte JM

Un Grand PARI ? Non merci !

Ce billet peut sembler "technique" - Mille excuses !

Je ne suis nullement turfiste. Je ne fais guère de paris même pour le sport ! Quelquefois je mise politiquement sur un cheval mais soit, il ne peut pas participer à la course car on lui trouve des « vices cachés », soit il se fait larguer par un outsider ! Non ! Je ne parie pas !

Quant au grand Paris qui se bâtit sous nos yeux embués, je ne miserai pas un kopek sur ce projet, qui à mon avis, constituera un si gros pôle (j’espère que ce sera le pôle Ch’nord !) que le citoyen n’y trouvera aucun repère et s’y perdra ! Ce sera un bloc monolithique où tout sera rassemblé (logis, emploi, achalandages, transports, culture, loisirs) ! Le citadin « parfait » qui oubliera en partie la proximité de la ruralité et qui ne la fréquentera qu’en fin de semaine ou lors des congés et RTT pour prendre l’air et se trouver au vert chez les bouseux !

Et nous les ruraux qui ne souhaitons pas nous retrouver enfermer entre 4 murs ?

Eh bien, vous aurez un choix important à faire : Soit vous vivez en autarcie dans une structure administrative condamnée à terme faute de moyens et cernée par la concurrence et l’environnement, soit vous envisagez le « vivre ensemble » avec des voisins proches au sein d’une nouvelle entité qui regrouperait des communautés d’agglomérations, de communes sans tomber dans le GIGANTISME !

 

C’est ce que propose un groupe d’élus :

 

- Philippe SUEUR – Vice-Président du Val d’Oise,

- Jean Jacques BARBAUX – Président du Conseil Départemental de Seine et Marne,

- Patrick RENAUD, Président de la C.A ROISSY Pays de France,

- Jean louis DURANT, Président de la C.C Plaines et Monts de France,

- Jean François COPE, Président de la C.A Pays de Meaux,

- Pierre EELBODE, Président de la C.C du Pays de l’Ourcq

 

En constituant avec 106 communes et près de 500.000 habitants un G.I.P (Groupement d’Intérêt Public) qui compte bien peser face à la métropole du GRAND PARIS. Deux départements qui s’associent à cette démarche pour apporter un financement potentiel aux quatre collectivités territoriales, c’est un bon plan !

N’oublions pas que l’aéroport de ROISSY est un enjeu stratégique tant pour cette nouvelle structure que pour le Grand PARIS qui veut se l'accaparer !

Ce Groupement d’Intérêt Public aura, au-delà du simple objectif de rassemblement, 4 missions bien déterminées : Les politiques de l'habitat, de l'emploi et de la formation, des mobilités, et de l'attractivité pour les 106 communes qui seront ainsi amenées à converger, pour mener à bien le «développement équilibré des différents territoires impliqués».

Maintenant, pour aller plus loin dans la réflexion, en tant qu’habitant du Pays de l’Ourcq, pouvons-nous regarder le poids de la dot des 4 Communautés qui cherchent à se marier ! Le mariage pour tous ? Oui, mais !

 

C.A ROISSY Pays de France

2017

2016

DGF – Dot. Inter communauté

8.859.368

10.142.360

DGF – Dot. Compensation

25.408.408

26.134.621

F.P.I.C (solde)

3.861.072

 

Population

349.490

 

Revenu / habitant

11.772

 

Recettes réelles de fonctionnement

114.763.588

 

 

C.A Pays de MEAUX

2017

2016

DGF – Dot. Inter communauté

1.340.774

1.530.455

DGF – Dot. Compensation

6.465.517

6.327.400

F.P.I.C (solde)

2.020.088

 

Population

96.879

 

Revenu / habitant

13.153

 

Recettes réelles de fonctionnement

29.660.164

 

 

C.C Plaines et Monts de FRANCE

2017

2016

DGF – Dot. Inter communauté

76.703

170.766

DGF – Dot. Compensation

793.146

815.815

F.P.I.C (solde)

1.854.918

 

Population

24.130

 

Revenu / habitant

16.269

 

Recettes réelles de fonctionnement

6.502.452

 

 

C.C Pays de l’OURCQ

2017

2016

DGF – Dot. Inter communauté

34.189

57.315

DGF – Dot. Compensation

296.163

304.628

F.P.I.C (solde)

- 224.149

 

Population

18.731

 

Revenu / habitant

12.974

 

Recettes réelles de fonctionnement

7.602.237

 

 

NOTA des abréviations utilisées :

 

DGF = Dotation Globale de Fonctionnement versée par l’état.

F.P.I.C = Fonds national de Péréquation des ressources Intercommunales et Communales.

Cette péréquation entre les communes et intercommunalités a été créée par la loi de Finance 2011 et appliquée en 2012 suite à la suppression de la Taxe Professionnelle.

 

Le « petit poucet », c’est bien le Pays de l’Ourcq mais il n’a d’autre choix que de s’amarrer à une autre communauté car son « voisin », le Pays Fertois intégrera la communauté du Pays de COULOMMIERS.

 

Le Pays de l’OURCQ ne peut pas rester SEUL ! C’est une réalité contraignante… Il est peu peuplé (18.731 habitants) et certainement le moins bien loti en dotation globale de fonctionnement (330.352 €), la plus faible des trois autres. J’ai été surpris par cette déclaration du président EELBODE quand il dit « L'État a supprimé 95 % de nos dotations, ici il ne s'agit même plus du fameux rabot national » !  

 

Plus proche du pôle ROISSY Charles de Gaulle, les Communautés d’agglomération des Plaines et Monts de France et du Pays de Meaux pourront trouver davantage de débouchés avec l’activité aéroportuaire en matière d’entreposage et de services. Le parc logistique du Pays de Meaux représente 180.000 m² de programme en cours, 7.7 ha à développer. Que deviennent alors « NOS Effaneaux » ? Ce projet, qui de recours en recours, de discussions en discussions, perd toute sa nature d’être. Face à la numérisation qui avance à grands pas, les dires de nos édiles qui clamaient haut et fort la création de 800 à 1.000 emplois, n’aura plus de sens ! Les entrepôts « logistiques » utiliseront de moins en moins de main d’œuvre et de plus en plus d’intelligence artificielle. Cette révolution inéluctable laissera encore bien des personnes sur le bas-côté de nos chemins !

 

Alors comment sortir de cet isolement qui nous traumatisera ? Qui a la recette miracle ? Le Pays de l’Ourcq n’aurait-il comme vocations qu’à devenir la zone d’habitat des communes environnantes ? Qu’à devenir un pôle vert accueillant tous les citadins pour le bol d’air hebdomadaire ? Alors l’emploi de proximité, ce sera pour les autres ! Plus vous serez proche de ROISSY et plus de chance vous aurez pour trouver un job dans le service ! Cette belle zone des Effaneaux retrouvera son agriculture ! Et tout ça pour ça ? Que d’argent foutu en l’air ! Que de temps perdu !

 

Souhaitons que les présidences « tournantes » entre les deux poids lourds permettent une représentation équitable et que les projets de développement inonderont également les rattachés de circonstance ! C’est un vœu que j’émets.

 

Allez-vous être des républicains « démocrates » en vous efforçant de mener une consultation citoyenne avant d’imposer votre vision ? Si tel pouvait être le cas, ce serait fantastique : « Intégrer le vote du public » à la destinée de son territoire ! Un grand pas serait franchi ! Mais j’en doute ! Alors expliquez-nous ! Sortez votre pédagogie !

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article