Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DELATTE Jean Michel

L'ouverture d'esprit favorise le dialogue... Ne joue pas les contempteurs de l'actualité... Apprécie l'écriture... Évite - si possible - les attaques personnelles... Très extraverti de nature ! Page FACEBOOK qui n'est pas un "relais" !

Vous connaissiez Monsieur 100.000 volts…

Vous connaissiez Monsieur 100.000 volts…

C’était Gilbert BECAUD ! Vous allez connaître Monsieur 17,3 G(iga)W, oui, Monsieur 17 millions de kW ! De qui parlez-vous ? Mais de notre Hélios meldois qui n’est ni Apollon, ni encore moins Jupiter, simplement Jean François COPE, Maire de Meaux et Président de l’agglomération du Pays de Meaux. Sur le plan de la gestion communale et intercommunale, je lui tire mon coup de chapeau. L’aménagement du Pâtis est à reconnaitre. La zone du Pâtis n’a jamais eu à pâtir des actions menées : Un parcours aménagé, un site agréable pour la promenade, et demain un lieu de production d’énergie propre, le premier parc solaire de l’île de France.

 

Vous voulez quelques chiffres ? En voici :

 

Ces 10 hectares de panneaux, répartis sur un terrain de 27 produira l’équivalent de la consommation annuelle de plus de 7.000 personnes (compris chauffage). Ce seront plus de 11 mille tonnes de CO² évitées. La commune percevra un loyer de 13.000 €/an pendant vingt ans. Le Conseil Départemental et la communauté d’agglomération du Pays de Meaux percevront chacun la somme de 60.000 € au titre de l’imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux. Ce sera la société française LANGA qui investira les 11 millions € pour cette réalisation.

 

Le photovoltaïque ne sera pas la seule énergie renouvelable que notre « Hélios » meldois adoptera en 2018. Il incarnera aussi un autre dieu grec : Poséidon ! Pourquoi ? Le soleil n’est pas notre propriété ! On ne peut pas l’obliger à… (même avec une ordonnance sur le Code du Travail !) Alors, la substitution sera celle de l’eau ! Eh oui, Poséidon installera une turbine productrice d’énergie dans la Marne au barrage. Ce sera de la « Marnémotricité » !

Qu’il soit « Hélios » ou « Poséidon », il n’en demeure pas moins être un élu de premier rang au plan municipal pour le « Risorgimento » meldois entrepris depuis des années. Tout n’est pas réussite mais à MEAUX, ce ne sont pas les mots qui ont guéris bien des maux mais des actes ! Je n’ai jamais fait de « bashing » copéiste. Autant sur le plan local je peux lui exprimer de l’estime, de la sympathie, de l’amitié, de l’intérêt qu’une certaine forme de détestation sur le plan national. Il a du punch pour la musique, pas pour la guérilla des politiciennes et politiciens avec leurs querelles intestines qui desservent profondément la « droite » ! Laquelle droite d’ailleurs ? Vaquiez donc à d’autres préoccupations ! Des prétendants des deux sexes, il y en aura beaucoup… TROP pour concourir au titre de Président de formation ! Monsieur COPE, n’allez pas gaspiller votre énergie pour une idéologie ! Continuez à faire de Meaux, du Pays de Meaux et bientôt peut-être du pays d’Ourcq, un territoire de rassemblement pour un bien-être commun !  

 

Dans une récente « enquête » (entre guillemets) du Parisien du 23 septembre, la ville de MEAUX se trouve à la 74ème place des villes du « Bien-vivre » en Ile de France ! Je suis réservé sur cette appréciation !

 

Meaux a profondément changé de visage ! Un gros effort d’aménagement de l’habitat a été entrepris. Meaux est un pôle où l’attractivité est primordiale. Dans le parc d’activités du Pays de Meaux, ce sont plus de 100 entreprises en activité. La ville va commercialiser un second pôle économique sur un site prédestiné : « La zone de l’Arpent de Vision » ! Le promoteur immobilier « CIBEX » pourrait y créer et livrer fin 2019 un bâtiment logistique de 54.000 m² ! Comment çà, un bâtiment logistique et mes Effaneaux ?

 

Une parenthèse sur la concurrence entre deux territoires pourtant voisins : Le Pays de Meaux et le Pays de l’Ourcq ! CIBEX en moins de 2 ans pourrait construire un bâtiment logistique de 54.000 m² quand le syndicat mixte (Pays Fertois + Pays de l’Ourcq) est dans l’incapacité juridique de concrétiser le projet des Effaneaux (vieux de 1990 !) suite à de multiples recours déposés par des « inconscients ».

Les Effaneaux c’est une dépense de 7.1 millions € pour rien actuellement. Les Effaneaux c’est un territoire de 118 Ha (achetés 3 millions € en 2010), un château d’eau à 2 millions € ! L’ensemble serait commercialisé pour 35 Ha en zone PME/PMI, 22 Ha en logistique et 61 Ha en terres agricoles ! Imaginez ce que pourrait générer un parc éolien et solaire sur une surface actuellement gelée ! Imaginez le bonheur des crapauds sonneurs à ventre jaune qui se chaufferaient gratuitement l’hiver et profiteraient de la brise des pales des éoliennes pour se rafraîchir en été ! Plus de recours !

 

Nos élus communautaires devraient peut-être penser à se rapprocher du Pays de Meaux… Le pays fertois opte, sans réserve, pour le Coulommiers !

 

Optons, Pays de l’Ourcq, pour le Brie de Meaux ! Il vaut bien un Coulommiers !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article