Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DELATTE Jean Michel

L'ouverture d'esprit favorise le dialogue... Ne joue pas les contempteurs de l'actualité... Apprécie l'écriture... Évite - si possible - les attaques personnelles... Très extraverti de nature ! Page FACEBOOK qui n'est pas un "relais" ! Pour me suivre : ABONNEZ-VOUS ! C'est GRATOS !

Laissez les consignes au vestiaire !

Laissez les consignes au vestiaire !

Nous ne sommes pas vos moutons…bê !

Entre les deux tours, les états-majors décident de la marche à suivre pour le prochain rendez-vous électoral décisif ! Alors, il y en a marre d’être traité comme des mômes et de se faire dicter la « bonne parole » par celles et ceux qui trop souvent oublient la leur !

La présidentielle de 2017 revêt un aspect peu commun avec les scrutins antérieurs :

D’abord, un trublion inconnu des courants politiques est devenu la coqueluche médiatique en quelques mois et s’est mis à braver et défier les sempiternels habitués des concours électoraux du système bipolaire qui nous régit depuis tant années. Il a forcé la marche et a gagné la première manche !

Puis, la réédition du scénario de 2002 où le clan Le PEN est venu souffler la place aux prétendants issus des partis que l’on qualifiait de « traditionnels » (pas au sens commun… Mais disons respectueux et fréquentables !) à croire que les 7.679.493 voix d’électrices et d’électeurs qui se sont portés sur la Marine sont toutes et tous, des pestiférés, des « fachos », des « infréquentables » en un mot ou en plusieurs maux !

Je vous avoue que le Front National n’a jamais été ma tasse de thé mais je ne suis pas de ceux qui crachent à la gueule des gens de ce parti et de celles et ceux qui votent pour lui – plus par dépit et par contestations d’un système en phase terminale avancée – car, à mon avis, si celui-ci avait été classé dangereux « facho » pour notre sécurité, il aurait été interdit et les factieux avec ! Ce n’est pas en poussant des cris d’orfraie, en brandissant des pancartes aux slogans graveleux, en organisant des manifestations « anti sous-marine » que l’on fera reculer « l’audience » du Front ! Il faut lui faire front en attaquant, bille en tête, les propositions de son catalogue sur le plan économique, en particulier ! Un jour elle est « française européenne » et le lendemain « française patriote » ! C’est selon les rencontres et les circonstances médiatiques ! En cas de « victoire », un tel programme sera INCAPABLE d’être tenu ou si tel était le cas, un véritable fiasco financier pour toutes et tous ! Maintenant, c’est le moment tant attendu laissé vacant par les faux-culs, les « bobos humanistes en tout genre », le débat – avec ou sans ébats - de l’immigration supportée ! Qui, VOUS gens de gauche, de droite, du centre, à l’abri de l’isoloir, n’a pas déposé dans l’urne, un bulletin « Marine et consorts », au moins une fois, face à ce réel problème récurrent que constitue l’arrivée de migrants de tout bord (politique et économique), de clandestins de tout horizon, la menace de notre sécurité face à l’islamisme radical ? Je n’ai rien d’un « faux cul » et j’assume en mon âme et conscience : Oui, il m’est arrivé de le faire (pas pour cette élection) ! Non pas par racisme mais combien de nos gens à nous sont dans la rue sans une aide ! Non pas par « préférence nationale » mais pour une égalité quand toutes et tous acceptent et respectent nos règles, nos us et coutumes. Vouloir devenir « français », ça se mérite ! Non pas pour quitter l’Europe même si celle-ci est loin d’être parfaite ! Non pas pour stigmatiser l’ensemble des musulmans !

Mais UNIQUEMENT pour dire à tous nos politiques que, dans les circonstances actuelles, notre pays des Droits de l’Homme n’a pas les moyens d’accueillir toute la misère du monde, toute la détresse humaine ! Oui, il faut avoir le courage de le dire et de le faire ! Ce n’est pas être « inhumain » que d’être réaliste ! Ce sont vos reniements, vos atermoiements, vos renoncements qui alimentent le fonds de pension de la maison Le PEN ! En 1974, Jean Marie LE PEN réunissait sur son nom 190.921 voix ! En 1988, ce sont 4.376.742 voix ! En 2017, ce sont 7.679.493 voix !

Madame LE PEN, tout en étant de Saint Cloud, marche hors des clous ! Tout en habitant à MONTRETOUT, elle ne montre RIEN ! Elle vous cache tout !

Mais arrêtons ce vieux réflexe du vote dit « républicain » ! On en arrive, encore une fois, à voter pour le « moins pire » ! Un vote d’adhésion ? Vous seul le savez !

Laissons donc à l’électrice, à l’électeur, l’entière liberté de sa décision sans lui donner la moindre consigne de vote !

En votant ? On s’assume pleinement et librement !

Un petit rappel :

Une enveloppe « vide » (sans bulletin) constitue un vote BLANC et non un vote NUL.

Le vote « blanc » est reconnu et distingué du vote nul mais n’entre pas dans le décompte des suffrages EXPRIMES ! C’est bien dommage mais le législateur ne voulait pas couper la branche sur laquelle il était assis !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article