Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

SABLE sur SARTHE n’est pas une péninsule BALKANIQUE !

4 Février 2017 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Mon coup de gueule

SABLE sur SARTHE n’est pas une péninsule BALKANIQUE !SABLE sur SARTHE n’est pas une péninsule BALKANIQUE !
SABLE sur SARTHE n’est pas une péninsule BALKANIQUE !

Je ne sais pas quelle mouche a piqué Hugo DOMENACH, journaliste « Au POINT », pour consacrer un billet en demandant à Isabelle BALKANY de livrer « Les (bons) conseils à François FILLON » ! Faire du papier, je le veux bien mais aller jusqu’à interviewer cette dame patronnesse en grande délicatesse avec la Justice, il faut avoir du culot ! Il est vrai que papa Nicolas n’en manquait point quand il était à « Marianne » !

« Mon cher François, nous te souhaitons la bienvenue au club des poursuivis par la meute des médias et des Zorro justiciers en tout genre ! Comme tu l’as toujours su, ni Patrick, ni moi, ne nous sommes enrichis avec de l’argent public ! Depuis des années, nous sommes harcelés par ces Zorro justiciers en tout genre et malgré toutes leurs accusations, nous sommes encore les maîtres de Levallois (élection, réélection, sans problème) et Patrick est toujours le député de cette 5ème circonscription des Hauts de Seine (15 ans ! et réinvesti pour 2017 !) où notre fidèle ami vit. Il fallait se foutre de cette clique de donneur de leçon et suivre ton petit bonhomme de chemin ! Ouais, tu n’avais pas notre expérience en la matière… » Bon, j’arrête cette caricature débile, loufoque, car ces deux zozos ne méritent nullement une ligne d’écriture sauf au jour du jugement – et je ne sais pas quand malgré toutes les charges retenues – qui les condamnera !

Non, je n’assimile pas le sieur FILLON et son épouse à la péninsule balkanique, à son système, à son impudence, à son outrecuidance, à son cynisme, à son insolence.

Monsieur DOMENACH, vous auriez pu vous dispenser de cette interview. Trop d’huile dans le chaudron et la marmite explose !

Il est vrai que je n’ai aucun atome avec ces gens-là ! Vous l’avez compris ! Et quand je revois le Patrick, tout vêtu de violet comme un cardinal de circonstance, à la grand’messe de la Villette… Je me dis que le monde de la politique est bien pourri !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article