Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DELATTE Jean Michel

L'ouverture d'esprit favorise le dialogue... Ne joue pas les contempteurs de l'actualité... Apprécie l'écriture... Évite - si possible - les attaques personnelles... Très extraverti de nature ! Page FACEBOOK qui n'est pas un "relais" ! Pour me suivre : ABONNEZ-VOUS ! C'est GRATOS !

L’art d’un suicide (politique) extatique annoncé !

L’art d’un suicide (politique) extatique annoncé !

« Nous apprenons la mort du Président Félix FAURE en ce 16 février 1899. Il aurait succombé à une crise cardiaque… » Pour la petite histoire – et ceci sans bassesse ou vulgaritéil est mort en grande pompe ! Comme nous le dirions aujourd’hui, la « plume » l’a tué !

D’autres présidents se sont tirés des balles dans le pied sans chercher à mettre leur destin politique en sérieux péril : Chirac et sa dissolution prématurée ; Sarkozy et le sauvetage de Gandrange ! Mais jamais ils n’ont eu l’envie de se suicider politiquement ! Des initiatives malheureuses, des paroles de travers…

Notre gastéropode bienheureux – ceci le change du « capitaine de pédalo » - par son allure traînante et son ambition à laisser une trace de son passage derrière lui, semble avoir intégré qu’il ne ferait qu’un mandat ! Un mandat ? Vous n’y pensez pas ! Et pourtant, il ne s’y serait pas pris autrement pour décupler les ambitions cachées de sa smala peau de chagrin ! Alors comment peut-on expliquer rationnellement une telle confession ? Il fallait aller sur le « divan de FOGIEL » ou dans l’émission « Une ambition intime » avec Karine LE MARCHAND – elle vend bien et pas du vent ! - Oser se répandre dans un tel roman fleuve avant le combat relève d’une anomalie par rapport à la normalité ! Il a donc organisé, avant l’heure, son suicide politique ! Il le voulait extatique ! Il l’a eu…  Et encore l’art de la plume ! Il a toujours été – comme hiver - dans l’extase ! Et puis, un tel titre pour une « œuvre » qui se voulait biographique… Pas de pot ! A côté de la plaque ! Un Président n’aurait jamais dû dire ça avant son éventuelle réélection ! Il s’est mis le parti à dos ! Les électeurs le boudent ! Seuls, quelques rares affidés demeurent dans son sillage !

Personnellement, je ne vois pas comment le gastéropode pourra revenir dans la course. On entre dans la saison des « turbulences » avec la course des primaires de la droite et du centre. La noyade de la DUFLOT dans les flots tumultueux d’un parti en voie de disparition. La mascarade des ambitieux en deux actes : La « macronmania » et la « Vallsomania ». Les bouffonneries de biens d’autres prétendants. 

Où peut-il se placer dans cette compétition ? Il fera comme son prédécesseur, il donnera des conférences… sur l’art et la manière de perdre ou bien, il deviendra rédacteur en chef dans un canard à créer.

Il aura liquidé le PS et lui se sera fait hara-kiri !

Franchement, il n’y aura pas de quoi en faire un bouquin !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article